VACCINATION H1N1 : Signalements de décès partout dans le monde - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/12/2009 à 22h52 par Michel WALTER.


VACCINATION H1N1 : SIGNALEMENTS DE DÉCÈS PARTOUT DANS LE MONDE

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
VACCINATION H1N1 : Signalements de décès partout dans le monde

Information recueillie par Phil'


Un peu partout dans le monde, des signalements de décès intervenus après vaccination anti H1N1 sont enregistrés par les agences sanitaires. Coïncidences ou effets indésirables graves liés directement à la vaccination ? 55 signalements de décès en Europe, 13 aux Etats-Unis, 4 au Canada, 3 en Chine, et un premier en France. A ce jour, l'OMS et les institutions sanitaires internationales, prenant en compte également le nombre de décès liés au virus H1N1 maintiennent un rapport bénéfices/risques positif pour la vaccination. Le point autour du monde.

Au Québec: 3 décès provoqués par le vaccin H1N1 ont été officiellement recensés. Les autorités sanitaires de la province analysent actuellement les 3 cas de décès : 2 adultes qui sont morts dans les 7 jours de leur vaccination contre le virus H1N1 et une femme âgée de 38 ans de la province du Manitoba est morte 5 jours après avoir reçu le vaccin H1N1.Le 17 novembre, les autorités sanitaires avaient demandé le retrait de 170.000 doses du vaccin produit par GSK.

En Allemagne, l'Association professionnelle allemande des médecins de l'environnement, (Berufsverbands der Deutschen Umweltmediziner) a publié un communiqué de presse le 9 Novembre de mise en garde contre les «risques importants pour la santé» de l'utilisation Pandemrix®, à nouveau, de GSK. Le journal BILD a indiqué qu'au moins 7 personnes, à ce jour, étaient décédées après injection du vaccin, en Allemagne. Le débat en Allemagne porte à nouveau sur les clauses d'immunité accordées aux laboratoires et sur l'utilisation de l'adjuvant squalène, refusé aux Etats-Unis et au Royaume-Uni qui pourrait, selon l'association de médecins entraîner le développement de maladies auto-immunes.

En Chine, les autorités sanitaires ont signalé le 13 novembre, 2 décès liés au vaccin anti H1N1. Une des victimes était un enseignant décédé d'un arrêt cardiaque quelques heures seulement après avoir reçu son injection et le détail de la seconde mort ne furent pas immédiatement libéré. Récemment, le nombre de décès a été porté à 4 par le Ministre de la santé chinois, après que 26 millions de chinois aient été vaccinés, 2867 signalements d'effets indésirables rapportés, précisant que 3 des 4 décès n'étaient pas liés à la vaccination.

En Suède, ce sont des blogueurs qui ont, les premiers invoqué des signalements de décès après vaccination anti H1N1. 5 décès après vaccination anti H1N1 ont été officiellement confirmés. «Aucun de ces décès n'est à ce jour officiellement lié au vaccin», a déclaré Jan Liliemark de l'Institut suédois de contrôle des maladies infectieuses (SMI).

En Hongrie, à Budapest, c'est The Times qui rapporte le décès d'une femme âgée de 64 ans, 2 jours après sa vaccination.

Du côté des institutions sanitaires ...

L'OMS réaffirme que les effets indésirables du vaccin anti H1N1 restent faibles, alors que 40 pays sont en cours de campagne de vaccination : Lors de son dernier rapport de pharmacovigilance et sur une base de plus de 65 millions de doses de vaccin anti H1N1 distribuées, l'OMS rapporte 30 signalements de décès après administration du vaccin mais ne rapporte aucun décès lié directement et certainement à la vaccination. Le Dr Marie-Paule Kieny, directeur chargé de la recherche sur les vaccins à l'OMS, déclare "Jusqu'à présent, il ya eu un nombre d'événements rapportés similaire à la vaccination contre la grippe saisonnière. Nous avons observé un taux d'environ 1 rapport pour 10.000 doses de vaccin. Seulement 5 rapports sur 100 constituent un événement grave. Bien que certaines enquêtes soient toujours en cours, les résultats des enquêtes terminées notifiés à l'OMS, ont exclu que le vaccin anti H1N1 est la cause du décès".

Aux Etats-Unis, le dernier rapport des CDC qui fait état des de l'analyse de la base américaine de pharmacovigilance VAERS indique 13 décès signalés après la vaccination avec le vaccin H1N1 dont un décès provoqué par un accident de voiture et 3 autres décès encore à l'étude. 10 rapports de syndromes de Guillain-Barré (SGB) ont également été rapportés.

En Europe, rappelons que le dernier rapport de pharmacovigilance de l'Agence européenne du médicament, sur la vaccination anti H1N1 en Europe a fait état, le 4 décembre d'un total de 55 signalements de décès intervenus après vaccination contre le virus H1N1 avec Pandemrix ® et sur une base de 5,7 millions de personnes vaccinées. L'EMEA confirme un rapport bénéfices –risques positif.

Pour lire la fin de cet article, cliquer sur Lien utile

Pour en savoir plus sur la grippe A