La Chine espère remplacer pétrole, gaz, charbon et uranium par de la "glace de méthane combustible"

Utiliser le cerveau pour le faire évoluer - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 07/04/2011 à 11h13 par pam.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Utiliser le cerveau pour le faire évoluer

 

Dans un débat sur le posthumain qui tend à s'enliser dans les arguties quasi théologiques sur la Singularité ou la machine intelligente, Mark Changizi explore une voie originale.

Ce spécialiste des neurosciences évolutionnistes, dirigeant la section “cognition humaine” au 2ai Labs, n'est pas complètement inconnu des lecteurs d'InternetActu.

Il a dirigé l'équipe qui s'est penchée sur les étonnantes ressemblances entre la structure d'une ville en développement et celle du cerveau humain.

L'avenir n'est ni à la Singularité, ni au cyborg!

En avant-goût de son prochain livre Harnessed (qu'on pourrait traduire par “Domestiqués”), Mark Changizi a publié dans un “manifeste” dans Seed Magazine et quelques autres articles, notamment dans Wired et surtout Forbes, où il tient depuis peu une chronique régulière.

Pour lui, les spéculations sur un posthumain hybride associant homme et machine, voire l'idée de l'humain purement et simplement remplacée par son équivalent artificiel, n'ont guère de chances de se réaliser.

Les manipulations génétiques ?

Encore faudrait-il bien comprendre les liens entre phénotype et génotype, et on en est loin, rappelle-t-il.

Quant aux cyborgs, esprits téléchargés et autres machines intelligentes, ce sont des perspectives encore plus futuristes :

“Aussi excitantes que ces choses puissent paraître, elles ne se produiront pas. En tout cas, pas rapidement.

 

 

Pas dans le prochain siècle.

Probablement pas non plus dans un millénaire.

Peut-être jamais”, prédit-il dans Forbes.

Mais de préciser aussitôt après :“Toutefois je ne veux pas que l'on croie que je suis un vieux technophobe ronchon.

Je propose une vision alternative, au moins aussi romantique que celle des chats robotiques, des Intelligences artificielles émergentes ou du Borg.”

Cette vision, qu'il nomme “l'humain 3.0″ repose sur la reconnaissance des capacités extraordinaires du cerveau humain tel qu'il s'est constitué au cours de l'évolution.

Car les fous de cybernétique font, selon lui, une erreur fondamentale, celle de croire “que notre intelligence et notre corps s'articulent de manière non optimale.

Selon leur point de vue, la sélection naturelle serait tellement sujette aux accidents, et surchargée de contraintes liées au développement que le hardware biologique et le software ne sauraient constituer qu'une solution “tout juste correcte” et certainement pas une mécanique de précision.

Du coup, il n'est pas étonnant que beaucoup d'entre eux prévoient l'avenir en partant du principe que l'invention humaine – via le génie génétique ou l'augmentation cybernétique via l'intelligence artificielle – surpassera ce que l'évolution nous a accordé et amènera ainsi notre espèce à un niveau supérieur.

Ce suroptimisme effréné à propos du pouvoir d'invention humaine se retrouve aussi parmi ceux qui attendent le salut d'une singularité technologique ou qui s'imaginent que le Web pourra un jour devenir intelligent.” (...)

 

Pour lire la suite, cliquez sur "Source" ou sur "Lien utile"

 

Un article de Rémi Sussan, publié par Internet Actu

 

Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!

 

Auteur : Rémi Sussan

Source : www.internetactu.net

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter pam
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.