Une vache, combien de CO2 ? - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 07/11/2009 à 16h08 par Tanka.


UNE VACHE, COMBIEN DE CO2 ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Une vache, combien de CO2 ?

Information recueillie par Tanka.

Par Yves Heuillard

Nos amies les vaches, et plus généralement les bovins, qui nous fournissent une part importante de notre alimentation sont souvent considérés comme des responsables de premier plan dans la production de gaz à effet de serre. Et donc il faudrait consommer moins de viande, moins de produits laitiers. Plus rares sont les invitations à moins rouler. Etonnant non ?

Les chiffres concernant les émissions de gaz à effet de serre dues à l'agriculture en général et à l'élevage en particulier varient très largement, selon les modes de calcul, et les pays. En Europe, l'agriculture produirait de l'ordre de 10 % des gaz à effet de serre (source Eurostat et Agence européenne pour l'environnement). L'élevage en est responsable pour plus de la moitié, et dans cette moitié, les bovins, comprenez les vaches laitières plus les bovins destinés à la boucherie, représentent 60%. Autrement dit la part des bovins dans la production agricole de gaz à effet de serre est de l'ordre de 30%, soit 3% de la production totale de gaz à effet de serre de l'Europe. Et toujours d'après les mêmes chiffres, si on retire " une vache moyenne " du cheptel, en mangeant moins de lait et de viande on gagne l'équivalent de 1,6 tonnes de CO2 par an.

Toutefois les vaches laitières (27% des bovins) contribuent plus fortement à la production de gaz à effet de serre. Une vache laitière en produira 2,6 tonnes par an tandis qu'un boeuf en produira 1,3 tonnes.
Combien j'économise en mangeant moins de viande ?

La consommation de viande de boeuf étant de l'ordre de 12 kg par an (source Credoc), et un boeuf donnant en moyenne 300kg de viande ( Source CIV) l'économie réalisée par un mangeur ordinaire de viande qui deviendrait végétarien serait équivalente à rouler 370 km de moins sur l'année (avec une voiture qui produirait 140g de CO2 au km).rôti de boeuf
Combien j'économise en mangeant moins de laitage ?

La consommation moyenne de produit laitiers en France étant de l'ordre de 400 kg de lait par an (sous forme de produit frais, de fromage ou autre / source INRA) et une vache en produisant de l'ordre de 5 tonnes par an, ne plus manger de laitage du tout reviendrait à économiser 208 kg de CO2, soit l'équivalent de 1485 km de moins.

Comment une vache produit des gaz à effet de serre ?

De plusieurs manières. Du fait de son processus de digestion, par la décomposition et par l'épandage fumier. C'est le processus de fermentation par des bactéries à l'intérieur du rumen (la panse) - une des poches de son estomac très compliqué - qui produit le méthane un gaz à effet de serre 23 fois plus puissant que le CO2 (et reste piègé 14 ans dans l'atmopshère).

Cette fermentation est nécessaire à la transformation des fibres végétales en éléments assimilables dans le sang (pour en savoir plus sur l'estomac de la vache). Le méthane produit est éructé par la vache. Du méthane est également produit dans l'intestin mais en bien moindre mesure. Pour parler familièrement, les vaches rotent donc du méthane bien davantage qu'elles n'en pètent. C'est ce mécanisme de production de méthane dans l'estomac de la vache avec l'aide d'une centaines de bactéries différentes qu'on essaie de reproduire dans les usines de biogaz dites de deuxième génération.
Combien de méthane ?

La production de méthane par la fermentation entérique des bovins est de l'ordre de 50 à 120 kg par an selon qu'il s'agit d'un veau, d'une vache laitière, ou d'un taureau. Les chiffres varient aussi selon les sources (références 1,2,3 en fin d'article) et selon les régions. Par exemple une vache africaine, produit en moyenne trois fois moins de méthane (et dix fois moins de lait) qu'une vache européenne.

En bonne approximation, en Europe ou en Amérique du nord, on peut compter de l'ordre de 70kg de méthane par tête de bovin et par an, les vaches laitières en produisant le plus avec 100 à 120 kg par an. Les moutons et les chèvres en produisent, en ordre de grandeur, 10 fois moins. Pour vous faire maintenant une idée des aspects énergétiques, 100 kg de méthane, peut fournir l'énergie de 120 litres d'essence.

Pour lire la suite de cet article, cliquer sur "Lien utile"

Pour en savoir plus sur la situation planétaire