Une tribu indienne appelle James Cameron à l'aide - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 09/02/2010 à 00h36 par Jacques.


UNE TRIBU INDIENNE APPELLE JAMES CAMERON À L'AIDE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Une tribu indienne appelle James Cameron à l'aide

Une tribu indienne dont la situation serait similaire à celle des Na'vi du film "Avatar" a lancé un appel à l'aide au cinéaste canadien James Cameron, dans un encart publié lundi par le magazine américain "Variety".

Le message rédigé par l'organisation Survival International demande au réalisateur du film à succès de venir en aide aux Dongria Kondh, une tribu de l'Etat d'Orissa, dans l'est de l'Inde.

Survival International a mis en ligne sur son site Web un film de dix minutes intitulé "Mine: histoire d'une montagne sacrée", qui décrit la situation critique dans laquelle se trouvent les Dongria. La narration a été confiée à l'actrice britannique Joanna Lumley ("Chapeau melon et bottes de cuir", "Absolutely Fabulous").

La compagnie britannique Vedanta Resources, dont l'actionnaire majoritaire est le milliardaire indien Anil Agarwal, aurait en effet l'intention d'exploiter les riches gisements de bauxite que recèlent les collines de Niyamgiri, où vivent les Dongria Kondh, explique un communiqué.

"Le drame d'Avatar si l'on fait abstraction des lémuriens multicolores, des chevaux à longues trompes et des guerriers androïdes se joue aujourd'hui sur les collines de Niyamgiri en Orissa", estime Stephen Corry, directeur de Survival International. "La mine détruira les forêts dont dépendent les Dongria Kondh et anéantira la vie de milliers d'autres Kondh qui vivent dans cette région."

"Nous avons vu votre film, maintenant, visionnez le nôtre", écrit Survival International à James Cameron. AP


Source : tempsreel.nouvelobs.com

info sélectionnée par Jacques

Pour en savoir plus sur la situation planétaire