Une toxine cancérigène découverte dans du fourrage en Allemagne - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 04/03/2013 à 12h56 par kannie.


UNE TOXINE CANCÉRIGÈNE DÉCOUVERTE DANS DU FOURRAGE EN ALLEMAGNE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Une toxine cancérigène découverte dans du fourrage en Allemagne

Il existe deux qualités de maïs, le maïs fourrage destiné aux agroaliments,
et le maïs doux consommé comme légume

 

Une toxine cancérigène, en excès des limites autorisées, a été découverte dans du maïs de fourrage livré à plus de 3.500 exploitations agricoles allemandes, ont indiqué vendredi les autorités, qui jugent "improbable" un danger pour le consommateur.

Environ 10.000 tonnes de ce maïs contaminé provenant de Serbie ont été livrées à 13 fabricants de fourrage de l'Etat régional de Basse Saxe, qui l'utilisent pour produire de la nourriture pour bovins, porcs et volaille, a précisé le ministère de l'Agriculture de l'Etat régional de Basse Saxe, dans un communiqué.

Ces fabricants ont approvisionné au total 3.560 exploitations agricoles de Basse Saxe et 14 autres situées dans l'Etat régional voisin, la Rhénanie du Nord-Westphali avec cette nourriture, a-t-il ajouté.

Une "plus petite partie" a été livrée dans d'autres Etats régionaux allemands et aux Pays-Bas, a-t-on précisé.

Le ministère régional, qui a mis en oeuvre des contrôles dans les exploitations concernées, s'est toutefois montré rassurant, estimant "improbable" un risque pour le consommateur, aussi bien pour le lait que pour la viande provenant des animaux ayant mangé le fourrage.

Il explique notamment que le lait récolté -et éventuellement contaminé- est mélangé avec d'autres laits et subit des tests effectués chaque mois par les laiteries, notamment sur le taux de la substance incriminée.

La substance, une aflatoxine B1, hautement cancérigène, produite par des champignons Aspergillus Flavus présents sur les graines, atteignait 0,204 mg/kg, sur les fourrages contaminés, alors que la limite autorisée est de 0,02 mg/kg, ont précisé les autorités.

Les aflatoxines peuvent être notamment retrouvées dans le lait des vaches qui auraient été nourries avec des aliments contaminés par de la moisissure et peuvent augmenter les risques de cancer, y compris de cancer du foie, selon l'Organisation mondiale de la santé.

 

Un article publié par www.7sur7.be et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer concrètement, ou à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : belga.be

Source : www.7sur7.be