Une Terre d'espèces à découvrir - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 25/08/2011 à 18h18 par Fred.


UNE TERRE D'ESPÈCES À DÉCOUVRIR

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Une Terre d'espèces à découvrir

 
Une nouvelle étude avance que la Terre compte près de 8,8 millions d'espèces, mais que seulement le quart d'entre elles a été découvert jusqu'à présent.

Jusqu'à présent, 1,9 million d'espèces ont été recensées. Parmi les découvertes les plus récentes se trouvent des créatures petites et parfois bizarres, comme une grenouille-poisson psychédélique, un lézard de la taille d'une pièce de dix cents et un minuscule homard aveugle et poilu trouvé dans le fond de l'océan.

Pour parvenir à leurs conclusions, Worm et Camilo Mora, de l'Université d'Hawaii, ont recouru à des modèles mathématiques complexes et analysé la cadence des découvertes d'espèces, mais aussi de celles dans d'autres catégories de la taxinomie, comme la famille.

Leur étude, publiée, mardi, dans la revue électronique PLoS Biology, une publication de l'organisation Public Library of Science, évalue le nombre d'espèces vivant sur la Terre à près de 8,8 millions.

Parmi toutes ces créatures, 6,5 millions seraient des espèces vivant sur la terre ferme et 2,2 millions vivraient dans l'océan, domaine d'étude prioritaire pour Worm et Camilo Mora, car ils participent au Recensement de la vie marine, une initiative regroupant des scientifiques de partout dans le monde et visant à répertorier la vie dans l'océan.

En ce qui concerne le nombre d'espèces différentes, l'étude avance que les animaux en comptent 7,8 millions, suivis par les champignons, avec 611 000, et les plantes, avec 300 000.

Un chercheur de Halifax au sein de l'étude

Boris Worm, coauteur de l'étude et professeur de biologie à l'Université Dalhousie, à Halifax, a affirmé que l'être humain était encore ignorant quant à la complexité de sa planète. Selon lui, il est important de faire connaître ces merveilles à un plus grand nombre de personnes.

Edward O. Wilson, éminent biologiste de Harvard, lui estime que des avantages pourraient être tirés de la découverte de ces espèces inconnues, découvertes qui doivent être réalisées avant la disparition de ces créatures. Certains des médicaments modernes sont préparés avec des plantes et des animaux peu communs.
 

Un article publié par radio-canada.ca

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Source : www.radio-canada.ca