François Villon : Frères humains, qui après nous vivez, N'ayez les coeurs contre nous endurcis...

Une station d'épuration bio à Saint-Nic - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/03/2010 à 23h11 par Lo.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Une station d'épuration bio à Saint-Nic

Des roseaux plantés sur un filtre de plusieurs couches de graviers : la station d'épuration biologique de Saint-Nic a été inaugurée, samedi après-midi, cinq mois après sa mise en service.

La municipalité a choisi ce système pour plusieurs raisons : sa simplicité d'exploitation, son faible coût d'entretien et sa fiabilité de fonctionnement.

D'autre part, cette station d'épuration biologique ne génère aucune gêne olfactive et produit, sous quelques années de production, un compost de qualité.

Cette station a coûté 203000 € HT, subventionnée à hauteur de 50 % par le conseil général et l'Agence de l'eau.


Source: Ouest France

Et à Vezins : Une station d'épuration 100% bio (2008)

Roseaux et bambous sont connus de longue date pour leurs capacités à absorber les toxines, bactéries et autres résidus indésirables présents dans les eaux et les sols.

La station d'épuration de Vezins y a donc eu recours : les eaux usées débutent leur parcours purificateur par une plantation de roseaux où elles abandonnent leur pollution solide sous forme de boues. Ces boues seront ensuite transformées en compost valorisable d'ici une dizaine d'années.

L'eau ainsi épurée, coule alors dans trois lagunes de 4000 m2 chacune et elle y stagne assez longtemps pour y perdre son azote et son phosphore. Enfin, elle s'écoule dans une bambouseraie de 11 000 m2 qui achève le travail d'épuration.

Un processus précurseur

Ce processus végétal entièrement naturel est aussi valable qu'une station d'épuration classique. L'eau qui en ressort est d'une qualité comparable à celle qui émane des stations traditionnelles. L'épuration sans produit chimique est donc possible, elle nécessite seulement un terrain suffisamment grand et une réelle volonté politique de développer un processus à la fois écologique et économique en énergie.

Source: Terre d'avenir

Info sélectionnée par Lo

SOS-planete

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Lo
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.