Une onzième commune signe la charte de réduction des pesticides - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 26/11/2011 à 10h23 par Tanka.


UNE ONZIÈME COMMUNE SIGNE LA CHARTE DE RÉDUCTION DES PESTICIDES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Une onzième commune signe la charte de réduction des pesticides

 
Aux côtés de Lille Métropole et de l'Agence de l'Eau Artois Picardie, la commune de Templemars s'engage à son tour dans une démarche de réduction de l'utilisation des pesticides dans la gestion de ses espaces publics.

Désherbage thermique et non plus chimique, gestion différenciée de ses espaces verts, géothermie, récupération des eaux de pluie... Templemars multiplie ces dernières années les actions en direction de la protection de son environnement. Aujourd'hui, avec cette signature la ville veut faire connaître cette mobilisation quotidienne et véritablement montrer l'exemple, en premier lieu à ses habitants.

Pour son maire, Fréderic Baillot, "l'avantage de cette charte, c'est de voir si l'on peut aller encore plus loin, notamment en incitant nos concitoyens à reproduire ces bonnes pratiques". Comme 31 autres communes de la Métropole, Templemars se situe en zone d'alimentation de captage du Sud de Lille.

Un périmètre concerné par le programme ORQUE, Opération de Reconquête de la QUalité de l'Eau de Lille Métropole. "Cette opération poursuit un objectif très clair, celui de pérenniser l'exploitation des champs captants qui représentent 40 % de l'eau potable de la métropole, rappelle Alain Cacheux, vice-président de Lille Métropole en charge de la politique de l'eau, et de sécuriser cette ressource irremplaçable". Et éminemment fragile.

Impliquer les habitants

La charte de réduction de l'utilisation des produits phytosanitaires dans la gestion des espaces publics repose sur une démarche volontariste et progressive. Cinq niveaux sont définis. En la signant, la commune de Templemars s'est engagée à atteindre le niveau 4 en trois ans. Elle va réaliser un diagnostic de ses pratiques en matière de désherbage, de techniques alternatives à l'utilisation de pesticides. Elle va également impliquer ses habitants dans cette dynamique. Elle sera en cela aidée par des outils de communication en cours d'élaboration par les services de Lille métropole, disponibles avant le printemps 2012. "Tout un chacun peut agir dans son jardin, son jardinet", a rappelé Alain Cacheux.

Olivier Thibault, directeur de l'Agence de l'Eau Artois Picardie s'est quant à lui félicité de cet onzième engagement émanant d'une commune de Lille Métropole, sur les 58 communes signataires du bassin Artois-Picardie. "On parle souvent des difficultés en oubliant ce qui est positif. Aujourd'hui l'enjeu est de sauvegarder l'eau potable. Bravo à Templemars".

Consulter le site de l'Agence de l'Eau Artois Picardie : La charte d'entretien des espaces publics.
 

Un article publié par Lille metropole

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Source : www.lillemetropole.fr