Une odyssée porteuse d'espoir pour les populations océaniennes - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 25/04/2012 à 21h42 par Fred.


UNE ODYSSÉE PORTEUSE D'ESPOIR POUR LES POPULATIONS OCÉANIENNES

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Une odyssée porteuse d'espoir pour les populations océaniennes

 

Titre initial :
Pacific voyagers : Une odyssée porteuse d'espoir et de solutions pour les populations océaniennes

 
Le Clézio décrivait le Pacifique comme un vaste continent interconnecté sous-marin dont les îles seraient des pointes émergentes. L'expédition Pacific Voyagers a réuni 16 communautés du Pacifique autour d'une mission commune, celle de transmettre aux populations océaniennes un message culturel et environnemental basé sur un constat scientifique.

Les scientifiques réalisent des études, font des constats dont il ressort que rien ne peut plus arrêter la dégradation des océans : raréfaction du thon, disparition du plancton dans les lagons, acidification des océans, montée des eaux.

Autant de facteurs capables d'endommager sérieusement les conditions de vie des populations du Pacifique dont les modes sont directement liés à la mer. Mais face à ce constat, les scientifiques ne savent pas par quel moyen faire passer ce message auprès de ces populations directement concernées afin qu'elles se préparent et s'adaptent.

"Avec la flambée du pétrole, arrivera un moment où les gens ne pourront plus acheter de gasoil pour mettre dans leur bateau, ils ne pourront plus aller à la pêche. Il est important que les jeunes renouent avec les savoirs faire ancestraux, qu'ils réapprennent à vivre avec des moyens endogènes.

Savoir reconnaître un itinéraire en mer sans faire appel au GPS, utiliser des énergies propres et renouvelables, les solutions sont dans les gestes, mais aussi dans les esprits. Il faut retrouver des valeurs de partage et de respect, respect de la nature, respect de l'autre... et ces valeurs font partie intégrante de la culture Mao'hi, explique Matahi Tutavae, l'un des responsables du projet Fafaaite, la pirogue polynésienne intégrée au projet.

Le projet Pacific Voyagers et la fondation Okeanos de Dieter Paulmann

Pour toucher les habitants de ces îles complètement isolées parfois, Dieter Paulmann, un mécène allemand a choisi de toucher "dans les coeurs et par les tripes".

L'idée à émergé en 1998, à l'issue du 1er Festival des arts du Pacifique aux îles salomon, un festival créé à l'initiative du Groupe Mélanésien Fer de Lance (GMFL) sur le thème « One People, many cultures » (Un peuple, plusieurs cultures)...

Dieter Paulmann un richissime industriel allemand qui a fait sa fortune dans l'Interim décide de re-dynamiser la navigation ancestrale et de lancer l'opération Pacific Voyagers dont la mission consistera à sensibiliser les populations du Pacifique sur les problématiques environnementales.

La clé de voûte du projet étant basée sur la sagesse et le respect, l'amour pour l'océan . Sept pirogues traditionnelles, appelées "Vaka Moana", ont été construites à Aotearoa (Nouvelle-Zélande).

Totalement autonomes, elles sont alimentées par le vent et le soleil - le seul moteur à bord étant alimenté par l'énergie solaire. La nourriture à bord est d'environ 90% d'origine biologique; le détergent, le savon, le shampooing ont été soigneusement choisis pour être respectueux de l'environnement.

"Les expéditions sont composées de personnes issues de 16 pays différents, explique Matahi Tutavae, et cette année nous sommes heureux d'accueillir des personnes de Rapa Nui (île de Paques). Les paticipants sont des gens de 17 à 60 ans, ce qui est important c'est l'esprit, le mental de ces personnes, plus que leurs aptitudes techniques.

(...)

la planète terre est notre grande pirogue à tous, nous devons l'entretenir . Cette mission est porteuse d'espoir, de solutions aussi, elle nous oblige à prendre nos responsabilités, pour nos générations futures..."

"L'art de la navigation céleste nous oblige à écouter la nature comme notre guide et contient des leçons pour nous aider à vivre le présent, des solutions pour envisager l'avenir. Les navigateurs traditionnels sont au diapason du monde qui les entoure, du haut des cieux jusqu'à la goutte d'eau, ils observent sans cesse la forme de la mer et de la nature, ils distinguent la lumière à travers les nuages."

 

 

En savoir plus sur la fondation Okeanos

 

En savoir plus sur Pacific Voyagers

 

Pour lire la totalité de l'article, cliquer ICI

 

Un article de NaM, publié par tahiti-infos.com

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : NaM

Source : www.tahiti-infos.com