Une nouvelle espèce de tortue fossile découverte - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 05/03/2012 à 11h55 par Tanka.


UNE NOUVELLE ESPÈCE DE TORTUE FOSSILE DÉCOUVERTE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Une nouvelle espèce de tortue fossile découverte

 
Titre initial :
Une nouvelle espèce de tortue fossile découverte dans les Pyrénées

 
Publiant leurs travaux dans Cretaceous Research, des chercheurs espagnols ont découvert les fossiles d'une nouvelle espèce de tortue aquatique, qui vivait dans les Pyrénées il y a quelque 65 millions d'années, et se serait éteinte en même temps que les dinosaures.

Polysternon isonae a été nommée d'après la municipalité de Isona I Conca Dellà (Catalogne, Espagne), où ses restes fossiles ont été découverts par les chercheurs de plusieurs universités et instituts espagnols au cours de deux campagnes estivales de fouilles en 2008 et 2009. Dénichés dans des grès très durs, le spécimen est une tortue aquatique qui vivait dans les Pyrénées il y a un peu plus de 65 millions d'années.

Ces restes comprennent des dizaines de plaques isolées provenant de la fragmentation de carapaces au niveau de leurs points de suture, et - plus important - un fragment de la face ventrale d'une carapace ainsi qu'une carapace presque entière, aux caractéristiques morphologiques d'un grand intérêt pour les paléontologues.

Adaptée aux eaux profondes des rivières et des lacs, Polysternon isonae possédait une carapace ovale, et mesurait environ 50 cm de longueur sur 40 de largeur.

Les tortues du genre Polysternon, endémiques du sud de la France et de la Péninsule ibérique, ne semblent pas avoir survécu à la fin du Crétacé et se seraient éteintes avec les dinosaures.
 

Un article de maxisciences.com

D'autres articles scientifiques passionnants sur MaxiSciences

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.





Source : www.maxisciences.com