Une mousse ressuscite après 1500 ans passés dans la glace - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 19/03/2014 à 13h14 par Fred.


UNE MOUSSE RESSUSCITE APRÈS 1500 ANS PASSÉS DANS LA GLACE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Une mousse ressuscite après 1500 ans passés dans la glace

 

Emprisonnée depuis 1.500 ans sur les rives de l'Antarctique, une mousse a repris une croissance normale après quelques semaines en incubateur. Cela bouleverse nos idées sur la recolonisation de l'environnement après les ères glaciaires.

Les mousses ne sont a priori pas les membres les plus impressionnants du règne végétal... sauf quand elles ressuscitent après 1.500 ans. Une équipe britannique a en effet ramené à la vie, et fait pousser, des mousses prisonnières depuis un millénaire et demi dans les glaces de l'Antarctique. Ces travaux ont été publiés le 17 mars dans la revue Current Biology.

Cet exploit souligne la capacité de survie de certaines plantes lors d'épisodes glaciaires. Si des bactéries et des virus ont déjà été rappelées à la vie après de longues hibernations, il s'agit d'une première pour une plante et un organisme pluricellulaire.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Martin Koppe, publié par maxisciences.com et relayé par SOS-planete

 

L'esprit, envahi de souvenirs et préoccupé par l'avenir perd la fraicheur de l'instant présent. Nous sommes alors incapables de reconnaitre la simplicité lumineuse de l'esprit qui est toujours présente derrière le rideau des pensées. Matthieu Ricard

 

Nouveau puissant moteur de recherche sur tout le site (BDD 1999-2014) : ENQUÊTER, RECHERCHER

 

Faites tourner : le logiciel antivirus gratuit "Avast" censure le robot Google sans vous le demander

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : Martin Koppe

Source : www.maxisciences.com