Une mission habitée vers Mars serait bientôt possible, mais aussi à destination... des exoplanètes ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 09/07/2013 à 03h23 par mich.


UNE MISSION HABITÉE VERS MARS SERAIT BIENTÔT POSSIBLE, MAIS AUSSI À DESTINATION... DES EXOPLANÈTES ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Une mission habitée vers Mars serait bientôt possible, mais aussi à destination... des exoplanètes ?

 

Titre initial :
Une mission habitée vers Mars serait possible d'ici 20 ans...

 

Selon des experts la NASA et de plusieurs sociétés privées une mission habitée vers Mars serait envisageable dans les 20 prochaines années. (...)

Les Américains sont nombreux à être favorables à l'envoi d'astronautes sur Mars.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Mais avant de cliquer, merci de lire la note beaucoup plus IMPORTANTE ci-dessous

 

 

Note de TS :

Mais au juste ! Pourquoi diable aller sur Mars ?

Sur notre voisine, il n'y a rien d'autre que du sable et du vent ! En effet, Mars n'est pas assez massive pour que l'activité de la tectonique des plaques soit possible, comme sur Terre. Or, qui dit pas de tectonique des plaques, dit pas de gisements métalliques !!!

En réalité, ce programme d'exploration spatiale est de la poudre pour les yeux de la masse gobante !

 

 

Pendant ce temps-là, dans des bases secrètes russes, chinoises et américaines, dans notre dos de consommateurs asservis, se prépare la colonisation des exoplanètes vivantes, que sont en train de découvrir nos télescopes, avec l'aide de puissants calculateurs.

En effet, les milliardaires rêvent d'immortalité, tant ils ont la trouille de vieillir et de perdre leur matérielle carcasse. Comme les colons d'autrefois, ils rêvent de conquêtes pour aller vivre, presque indéfiniment cette fois, sur d'autres belles bleues, regorgeant de ressources minières. La nôtre étant en train de devenir, par leurs soins, un véritable dépotoir à ciel ouvert. Les milliardaires -les pauvres !- projettent d'aller faire bronzette, en comités restreints, sous d'autres soleils.

 

 


Quoi ? Comment ?


Rien de plus simple.

D'abord pas besoin de monstres comme la Saturn V. Mille milliardaires du monde entier, leurs familles et leur garde rapprochée, tiendront largement dans un engin de la taille d'une voiture familiale.

Quoi ? Comment ?

Pardi ! En transférant tout simplement leur code génétique et les mémoires mortes de leur cerveau sur des nanopuces quantiques.

Du coup plus besoin de réserves vitales pour accomplir le long trajet. Plus besoin d'air ni d'eau, plus besoin de rien, si ce n'est un appareillage qui, à l'exo-aplanétissage, à partir des données enregistrées dans les nanopuces et avec les éléments chimiques trouvés naturellement sur place par des robots programmés, reconstitueront les milliardaires, leurs familles et leur garde rapprochée.

En copier-coller simple...

Des modifications génétiques pourront être apportées à leurs organismes pour les adapter aux multiples exo-écosystèmes découverts, notamment lorsque les acides aminés, sélectionnés par les différentes évolutions, diffèreront de ceux retenus sur la Terre d'origine.

Pauvres clones !!!

Les vaisseaux seront si petits que personne ne les verra décoller. Ils s'en iront comme des fantômes, sans que quiconque ne s'en aperçoive. Ce sera pour eux un jeu d'enfant de s'arracher à la gravité terrestre et se placer sur orbite. De là, une machinerie puisera directement dans l'Energie noire qui constitue 75 % de notre Univers. Les recherches en ce sens sont déjà bien avancées au LHC, le fameux accélérateur de particules du CNRS.

 

 

Ces vaisseaux-là fonctionneront donc tout simplement grâce à l'antigravité qui, vous le savez maintenant tous, règne en Reine sur la gravitation universelle et permet à l'Univers son expansion infinie.

Le temps du voyage sera ainsi énormément raccourci. Il ne faudra plus 10 ou 100 000 ans pour atteindre le système solaire habitable le plus proche, mais à peine quelques années. Du reste, sous forme de nanopuces inoxydables et de silicates, le temps ne compte plus. Mais vraiment plus du tout !

Et voilà le rêve de devenir immortel, d'asservir toutes les espèces vivantes de notre Galaxie et de se la couler enfin douce sur un joyau tout neuf, tout vierge, sur dix, cent, mille, dix milliards de joyaux vivants dans l'écrin galactique, voilà que ce rêve est à la portée de main des Gates, Otega, Buffet, Koch, Bettencourt (non trop tard pour elle;o)... à portée de griffes des Mon$anto & Cie !

 

 

Science- fiction nous direz-vous ? Délires mythomanes, paranoïaques et schizophrènes ?

En êtes-vous si sûrs ?

 

Source

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Auteur : Unités carbone @ssociées

Source : www.terresacree.org