Une loi européenne contre le suremballage - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/05/2010 à 21h13 par Jacques.


UNE LOI EUROPÉENNE CONTRE LE SUREMBALLAGE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Une loi européenne contre le suremballage

Le suremballage d'un produit ne fait l'objet d'aucune régulation.

Ce pourrait être chose faite au niveau européen, si Frédéric Crépin, militaire français du Tarn, parvient à rassembler un million de signatures.

Explications...

Combien de couches de plastiques, cartons et autres films transparents avez-vous dû retirer (puis jeter) avant d'accéder à votre produit ?

Deux ? Trois ? Quatre ? Le suremballage, s'il n'est pas clairement quantifié, peut être appréhendé par chaque consommateur.

A ce jour, aucune loi ne réglemente l'emballage des produits.

Pourtant, « Une pétition dépassant le million de signatures provenant de citoyens de l'Union européenne peut faire l'objet d'une saisie du Parlement européen. »

Cette phrase, entendue au JT de 20h par Frédéric Crépin, militaire du sud-ouest de la France, n'est pas entrée dans l'oreille d'un sourd. Ce citoyen français, sensible à l'écologie, souhaite passer à l'action.

Il créé, fin décembre 2009, un groupe Facebook (130 000 membres) sur lequel il exprime son projet : monter une pétition à l'échelle européenne, avec l'espoir de déboucher sur une loi communautaire réglementant l'emballage des produits.

« Le suremballage se pose en problème à la fois écologique et économique, et peut faire l'objet de mesures concrètes », estime Frédéric Crépin.

Sa cause est entendue auprès d'Eric Farman, webmaster, de Me Pierre-François Morin, avocat spécialiste du droit de l'environnement, et de plusieurs dizaines de traducteurs partout en Europe.

Une pétition est rédigée en huit langues, et mise en ligne depuis une semaine sur http://www.overpacking.eu.

Près de 7 000 signatures récoltées à ce jour. « Ma démarche est avant tout citoyenne, explique Frédéric Crépin, qui ne se revendique d'aucune association écologique ni d'aucun parti politique. Tout citoyen européen est invité à signer cette pétition. »

Reste encore 99 300 000 signatures : alors à vos clics !

Source : www.notre-planete.info

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........