Une information citoyenne au service des choix technologiques - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 19/04/2016 à 22h23 par Jacky.


UNE INFORMATION CITOYENNE AU SERVICE DES CHOIX TECHNOLOGIQUES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Une information citoyenne au service des choix technologiques

 

Chaque jour, les politiques font des choix technologiques déterminants. Pour cela, ils sont conseillés par les lobbies industriels. Grande absente de ces débats : la société civile.

Notre proposition vise à favoriser l'émergence de veilles citoyennes d'informations émanant de la société civile. Ces « vieilles citoyennes d'informations » permettraient d'informer les politiciens avant la prise des décisions techno-scientifiques, sur les conséquences de ces choix.

Elles sont également utiles après les décisions, en suivant les conséquences en temps réel pour réorienter au besoin la politique engagée. L'Union européenne peut et devrait soutenir et reconnaître ces « veilles citoyennes ».

Nucléaire, nanotechnologies, OGM, téléphonie mobile... : les décisions liées au domaine techno-scientifique sont prises en dehors de la consultation de la société civile et très souvent, elles sont influencées par les industriels.

 

 

Pour cause : l'idée dominante est que ces débats sont réservés à des experts, la société civile est dès lors peu ou pas consultée. Mais les débats d'experts sont bien souvent organisés pour refléter l'opinion de ceux qui trouvent un intérêt à mettre une nouvelle technologie sur le marché.

Pourtant, la société civile européenne est « mûre » pour discuter d'égale à égale avec ces experts, les entraînant souvent sur des terrains « plus systémiques ». Elle les incite à sortir la tête des laboratoires et des chiffres de rentabilité pour s'intéresser aux multiples retombées sociales de ces technologies.

Pour être pleinement opérationnelle dans son rôle de contre-pouvoir d'expertise, la société civile a besoin de s'appuyer sur des « veilles citoyennes d'informations », animées par des personnes soucieuses de l'intérêt du bien public, sans connivence avec les industriels.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Une actualité de infogm.org,
relayée par Demain l'homme ex SOS-planete

 

L'importance des réseaux d'alerte et de veilles citoyennes

Démocratie & veilles citoyennes

 

S'abonner ou faire un don en toute confiance via HELLOASSO

 

Président, écoute la voix des jeunes dans la rue,
pour ne pas être -comme toi-même- bientôt à la rue

 

 

 

 





Auteur : infogm.org