Une fenêtre s'ouvre sur le passé de la Voie Lactée - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 26/11/2009 à 12h41 par Michel WALTER.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Une fenêtre s'ouvre sur le passé de la Voie Lactée

Information recueillie par Michel

Une nouvelle fenêtre s'ouvre sur le passé de notre galaxie grâce à des observations de son bulbe central, une région jusque là peu accessible à cause des nuages de poussières qui la masquent.

L'étude conduite par Jae-Woo Lee (Université Sejong, Séoul), également publiée dans Nature, appuie cette thèse. Plusieurs autres amas globulaires, abritant diverses générations d'étoiles, seraient des reliques de galaxies naines ayant fusionné pour former la Voie Lactée. Un tel passé n'était soupçonné que pour Omega Centauri, le plus gros amas globulaire, considéré comme une exception.

"L'histoire de la Voie Lactée est gravée dans ses plus vieux fragments, les amas globulaires et d'autres systèmes d'étoiles qui ont été témoins de toute l'évolution de notre galaxie", explique Francesco Ferraro (Université de Bologne) dans un communiqué.

Comme des archéologues creusent dans la poussière pour retrouver les restes de civilisations disparues, les astronomes ont observé, à travers d'épaisses couches de poussières interstellaires, le bulbe central de notre galaxie où ils ont découvert une relique de son passé.

Histoire plus complexe que prévu

Leurs observations, grâce à un instrument de pointe installé sur le Très grand télescope (VLT) du mont Paranal au Chili, ont permis de constater que les étoiles de l'amas globulaire Terzan 5 se sont formées à différentes époques. Certaines étoiles seraient nées voici 12 milliards d'années, et une nouvelle génération 6 milliards d'années plus tard. Jusque là, on supposait que chacun des quelque 150 amas globulaires, denses regroupements d'étoiles au sein de la Voie Lactée, avait des étoiles d'âge similaire.

L'histoire plus complexe que prévu de Terzan 5 laisse penser qu'il pourrait s'agir d'un reste d'une galaxie naine ayant fusionné avec la Voie Lactée lorsqu'elle était au début de sa formation. "Terzan pourrait être le premier exemple de structures ayant contribué à la formation du bulbe galactique", concluent M. Ferraro et ses collègues dans la revue scientifique Nature.

lessentiel.lu

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel WALTER
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr