Une faune inconnue dans les sources hydrothermales de l'océan Austral - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/01/2012 à 09h48 par Tanka.


UNE FAUNE INCONNUE DANS LES SOURCES HYDROTHERMALES DE L'OCÉAN AUSTRAL

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Une faune inconnue dans les sources hydrothermales de l'océan Austral

 
Certains affirment que l'on connaît mieux la surface de la Lune que les fonds marins. Des campagnes d'observation de sources hydrothermales dans les océans Indien et Austral leur donnent raison. De nombreuses espèces animales inconnues ont été découvertes. Plus étonnant, les fonds de l'océan Austral possèdent une faune hydrothermale unique au monde.

Découvrez l'étonnante vie dans les abysses, en image

Le fond des océans est parcouru par un réseau de dorsales (ou rifts) où les plaques tectoniques s'écartent les unes par rapport aux autres. Du magma remplit rapidement les vides créés. Son refroidissement provoque l'apparition de fissures et de crevasses dans lesquelles l'eau peut s'infiltrer et descendre jusqu'à plusieurs centaines de mètres de profondeur.

Une fois réchauffée (parfois jusqu'à plus 350 °C), l'eau remonte vers le plancher océanique où elle est expulsée. On parle alors de source hydrothermale. Malgré l'environnement rude (pas de lumière, eau riche en sulfures divers), les sources hydrothermales constituent de véritables oasis pour de nombreuses espèces animales abyssales.

Une équipe composée de membres des universités d'Oxford et de Southampton, du National Oceanography Centre et du British Antarctic Survey a décidé d'aller explorer des sources hydrothermales situées sur la dorsale de Scotia dans l'océan Austral. Peu de recherches ont été menées sur ce site. Les observations ont été réalisées à l'aide d'un engin sous-marin téléguidé (Rov). Le rapport d'expédition est publié dans Plos Biology.

De nombreux organismes animaux inconnus ont été répertoriés. Des crabes Yéti jamais observés vivent au sein de grandes colonies autour des cheminées. Il s'agirait de l'espèce dominante des écosystèmes hydrothermaux de l'Antarctique. C'est la première fois qu'une espèce appartenant à ce groupe est trouvée en dehors du Pacifique. De nouvelles étoiles de mer prédatrices ont été remarquées sur des champs de cirripèdes (des crustacés fixés). Le Rov a également filmé une pieuvre blanche à plus de 2.400 mètres de profondeur.

Un élément a tout particulièrement surpris les chercheurs : l'absence de toute espèce de ver, de moule, de crabe ou de crevette, habituellement rencontrées sur les sources hydrothermales du Pacifique, de l'Atlantique et de l'océan Indien. L'océan Austral agirait comme une barrière pour les organismes hydrothermaux « classiques ». Une conclusion s'impose : les écosystèmes hydrothermaux sont plus diversifiés et plus complexes qu'il n'y paraît.

Le crabe Yéti devient la star des fonds océaniques

Le navire d'exploration, le RRS James Cook, s'est également arrêté dans le sud-ouest de l'océan Indien afin d'examiner les sources hydrothermales du dragon (au sud-ouest de la dorsale indienne). L'activité volcanique sous-marine est moins intense dans cette région du monde. Les sources sont donc plus espacées.

L'objectif des observations est d'étudier l'impact de la distance existant entre les différents sites sur les communautés d'organismes. Les résultats obtenus vont être analysés mais il apparaît déjà qu'une nouvelle espèce de crabe Yéti aux bras courts a été découverte. Il est décidément partout ce crabe ! De plus, des concombres de mer (ou holothuries) ont été observés pour la première fois en dehors des sources hydrothermales du Pacifique est.

Tous ces résultats montrent à quel point nos fonds océaniques sont peu connus alors qu'ils présentent une biodiversité importante. Ils méritent donc toute notre attention.

Malgré cela, la Chine vient de recevoir les autorisations requises pour extraire des minerais au niveau des sources hydrothermales. Ces zones abritent en effet de grandes quantités de cuivre, de zinc, d'or et d'uranium.
 

Un article de maxisciences.com
 

D'autres articles scientifiques passionnants sur MaxiSciences

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Quentin Mauguit

Source : www.futura-sciences.com