Une exoplanète qui vient d'une autre galaxie - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 22/11/2010 à 21h42 par Jacques.


UNE EXOPLANÈTE QUI VIENT D'UNE AUTRE GALAXIE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre

Des astronomes européens ont détecté une exoplanète en orbite autour d'une étoile provenant d'une autre galaxie. Une première !

L'étoile en question est bel et bien située dans notre galaxie, la Voie lactée, mais elle appartient au courant “de Helmi” : un groupe d'étoiles originaires d'une galaxie naine, “engloutie” par la Voie lactée voici 6 à 9 milliards d'années

Autour d'une étoile mourante

Sa planète, baptisée HIP13044b, est un peu plus massive que Jupiter. Elle a été détectée par la méthode des vitesses radiales avec le télescope de 2,2m de l'observatoire de La Silla (ESO), installé au Chili.

La nouvelle exoplanète revêt une caractéristique singulière. Elle tourne autour d'une étoile en phase de géante rouge, c'est-à-dire un astre qui a brûlé tout l'hydrogène de son coeur et entame maintenant ses réserves d'hélium.

De fait, l'étoile a gonflé démesurément pour atteindre 100 fois son rayon d'origine. Au cours de ce processus, elle a probablement déjà englouti d'éventuelles planètes et elle flirte désormais avec HIP13044b, qui boucle une révolution en seulement 16 jours.

Née dans une autre galaxie

Est-il possible que la planète se soit formée avec le matériau expulsé par l'étoile lors de la phase de géante rouge ? “C'est peu probable, répond Rainer Klement, l'un des auteurs de la découverte, astronome au Max Planck Institute (Allemagne).

La masse expulsée durant cette phase est trop faible pour expliquer la formation d'une planète géante. Nous pensons donc que la planète est née voici plusieurs milliards d'années dans la galaxie naine, avant que celle-ci fusionne avec la Voie lactée.”

Privée d'éléments lourds

Autre élément intrigant : l'étoile ne contient presque pas d'éléments chimiques lourds (plus lourds que l'hydrogène et l'hélium). Or, ce sont précisément ces éléments qui constituent les planètes. Cette énigme bouscule la théorie de formation planétaire en vigueur.

La Voie lactée est actuellement en train d'engloutir la galaxie naine du Sagittaire, comme le montre cette animation de leurs interactions. Des courants d'étoiles, provenant de cette galaxie, ont été identifiés.

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 
.
.

Devenez lanceur d'alertes





Auteur : Émilie Martin

Source : www.cieletespace.fr

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • Exoplanète