Une étrange forme de vie, retrouvée, sur des météorites - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 02/05/2012 à 20h17 par Mich.


UNE ÉTRANGE FORME DE VIE, RETROUVÉE, SUR DES MÉTÉORITES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Une étrange forme de vie, retrouvée, sur des météorites

 

IRIB- Un scientifique de la Nasa affirme avoir découvert des traces de vie extraterrestre fossilisées dans les fragments de plusieurs météorites.

La communauté scientifique est partagée entre enthousiasme et scepticisme. Et pour cause, de telles recherches sur la vie extraterrestre ne sont pas nouvelles et provoquent toujours de vifs débats. Ainsi, Richard Hoover, un scientifique de l'Agence spatiale américaine, affirme avoir la preuve qu'une vie extraterrestre existe bel et bien.

C'est après l'étude de fragments de différents types de météorites (dites chondrites carbonnées) que le chercheur en est venu à cette conclusion. Il a donc publié un article le 4 mars dernier dans le Journal de cosmologie américain, accompagné de photos prises au microscope de petites créatures semblables à des vers. Richard Hoover dit avoir trouvé ce qui ressemble à des bactéries qu'il a appelées "fossiles autochtones".

Selon lui, ces dernières proviennent de l'espace et d'organismes vivants contenus dans les comètes, et non d'une contamination une fois que la météorite a frappé la Terre. Ces structures microscopiques renferment du carbone, un marqueur de la vie de type terrestre, et pratiquement pas de trace d'azote, a précisé le professeur Hoover.

"La vie est partout (...) et la vie sur Terre pourrait venir d'autres planètes", a-t-il écrit dans son article

 

Un article de french.irib.ir

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : french.irib.ir

Source : french.irib.ir