Une concurrence entre abeilles - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/12/2011 à 21h58 par Fred.


UNE CONCURRENCE ENTRE ABEILLES

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Une concurrence entre abeilles

 
Titre initial : Une concurrence entre abeilles pour une prise de décision efficace dans l'essaim
 

Publiée le 9 décembre dans Science, une étude américano-britannique a mis en évidence la façon dont les abeilles éclaireuses d'un essaim inhibent l'émission de messages chez les éclaireuses ‘concurrentes', afin de promouvoir le site nourricier qu'elles ont découvert, au détriment des sites ‘préconisés' par ces rivales.

Fait connu : dans un essaim d'abeilles, les éclaireuses signalent à leurs congénères le site potentiellement riche en nectar qu'elles ont découvert, grâce à une ‘danse' gestuelle codée et précise.

Mais Thomas Seeley, professeur de neurobiologie du comportement à l'Université Cornell (États-Unis), a découvert qu'une rude concurrence existait entre ces exploratrices.

Par un bourdonnement court assorti d'un coup de tête, l'abeille découvreuse fait ‘taire' l'éclaireuse rivale, inhibant la ‘danse' de signalement de cette dernière.

Ces insectes étant ‘collectifs' par nature, la rivalité se joue en fait entre groupes d'éclaireuses, chaque groupe préconisant de butiner une zone différente. La force de l'inhibition est proportionnelle à la taille du groupe.

Patrick Hogan et James Marshall, de l'Université de Sheffield (Royaume-Uni), collaborant à l'étude, ont modélisé les implications de ces inhibitions croisées sur la prise de décision au sein du groupe.

Selon eux, ce comportement permet aux abeilles de sortir des impasses quant au choix entre deux sites nourriciers tout aussi valables, et d'éviter de coûteuses hésitations.

Une telle utilisation de signaux d'arrêt, dans le cadre de la prise de décision, "ressemble à la façon dont le système nerveux fonctionne dans un cerveau complexe. Le cerveau a des signaux inhibiteurs transversaux analogues entre les neurones, dans les circuits de décision", remarque le Pr Seeley.
 

Un article publié par maxisciences.com

D'autres articles scientifiques passionnants sur MaxiSciences

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Source : www.maxisciences.com