Une comète se dirige vers Mars - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 09/04/2013 à 19h17 par kannie.


UNE COMÈTE SE DIRIGE VERS MARS

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Une comète se dirige vers Mars

Vue d'artiste de la comète 2013 A1 s'approchant de Mars

 

Au fil des ans, les pays dotés de programmes spatiaux ont envoyé des dizaines de sondes et de robots explorer Mars. Aujourd'hui trois sondes lui tournent autour tandis qu'en contrebas, les deux rovers Opportunity et Curiosity se promènent sur le sable rouge. Mais bientôt, ces machines pourraient être les explorateurs d'un monde bien différent.

«Il existe une probabilité, faible mais non-nulle, pour que la comète 2013 A1 entre en collision avec la planète Mars en octobre 2014», explique Don Yeomans, directeur du programme Near-Earth Object de la NASA au JPL. «Selon les prévisions actuelles, les chances de collision sont de 1 sur 2000».

La comète approche à vive allure, environ 56 km/s, et le diamètre de son noyau se situe probablement entre 1 et 3 km. «Si elle percute Mars, l'énergie engendrée par la collision équivaudrait à 35 millions de mégatonnes de TNT », estime Yeomans.

En comparaison, l'astéroïde responsable de l'extinction des dinosaures il y a 65 millions d'années avait libéré trois fois plus d'énergie, soit environ 100 millions de mégatonnes.

On peut également prendre comme référence le météore qui, en explosant au-dessus de Tcheliabinsk en Russie en février 2013, avait secoué de nombreuses personnes et endommagé des bâtiments. Cette comète en route vers Mars a emmagasiné 80 millions de fois plus d'énergie que ce relativement faible astéroïde.

Une collision ne signifierait pas nécessairement la fin du programme Martien de la NASA, mais elle le transformerait à coup sûr, ainsi que la planète elle-même.

«Nous pourrions être témoins d'un gigantesque évènement climatique», explique Michael Meyer, scientifique en chef du Mars Exploration Program au QG de la NASA. «Une collision projetterait une énorme quantité de poussière, de sable, d'eau et autres débris dans l'atmosphère martienne. En conséquence, Mars pourrait devenir une planète plus chaude et plus humide que celle à laquelle nous sommes habitués».

Meyer s'inquiète du sort d'Opportunity car le rover qui fonctionne à l'énergie solaire aurait bien des difficultés à survivre sous une atmosphère opaque. En revanche, Curiosity serait sauf car il fonctionne à l'énergie nucléaire. Il indique également que les sondes en orbite pourraient éprouver des difficultés à observer la surface de la planète, du moins le temps que les débris se dispersent.

Un impact direct semble cependant peu probable. Paul Chodas, du programme Near-Earth Object de la NASA insiste sur le fait qu'une probabilité de collision de 1 sur 2000 équivaut à 1999 chances sur 2000 que la comète évite Mars de justesse, scénario d'après lui beaucoup plus probable.

Cependant, même si la comète ne fait que frôler Mars, l'évènement sera potentiellement très important. Les derniers calculs de trajectoire orbitale estiment que la comète passera à moins de 300 000 km de la planète rouge. Ce qui implique alors une rencontre entre Mars et la coma, atmosphère gazeuse et poussiéreuse de la comète. Vue de Mars, la comète sera plus brillante qu'une étoile de première magnitude.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Science)at(NASA de Tony Phillips traduit par Yann de Kersauzon, publié par cidehom.com et relayé par SOS-planete

 

 

SOS-planete, c'est environ 6000 visiteurs par jour ! 32 millions depuis son lancement en 1999. Pourtant, l'association Terre sacrée qui édite le site repose actuellement sur à peine 95 adhérents et 7 lanceurs passionnés.
N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Apportez votre petite pierre à une évolution compatible avec la Vraie Vie...

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer, à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : Tony Phillips

Source : www.cidehom.com