Une baleine retrouvée morte avec 20 kilos de plastique dans l'estomac - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/04/2014 à 21h50 par helene2A.


UNE BALEINE RETROUVÉE MORTE AVEC 20 KILOS DE PLASTIQUE DANS L'ESTOMAC

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Une baleine retrouvée morte avec 20 kilos de plastique dans l'estomac

 
Le plastique c'est fantastique ! Certainement mais à quel prix ? Aujourd'hui la pollution marine est telle que nos océans sont envahis d'une véritable soupe de microplastiques qui se concentrent au gré des courants marins. Bien qu'invisible en surface, cette pollution marine se matérialise également par la mort de centaines de milliers d'oiseaux, de tortues et de cétacés comme en témoigne ce nouvel échouage d'une impressionnante baleine, dont l'estomac était rempli de plastique !

C'est le quotidien argentin Clarin qui rapporte la triste nouvelle : le 11 novembre 2013, une baleine de 14 m de long pour près de 50 tonnes a été découverte, échouée sur une plage de la côte néerlandaise de Helling (Pays-Bas).

D'après la photo, il s'agirait d'un cachalot (Physeter macrocephalus) une espèce chassée pendant des siècles pour son spermaceti : une substance semi-liquide et cireuse utilisée dans la fabrication des bougies,du savon, des cosmétiques, d'huile moteur, de lubrifiants, d'huile pour lampe, de crayons, pour imperméabiliser le cuir, protéger de la rouille et dans de nombreux composés pharmaceutiques.

Depuis 1981, le cachalot, dont les populations ont été décimées, est protégé, inscrit sur l'annexe I de la CITES et considéré comme "vulnérable" sur la liste Rouge de l'UICN. Il n'empêche : il est maintenant victime des filets dérivants, de la pollution chimique et des plastiques.

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Christophe Magdelaine, publié par notre-planete.info et relayé parSOS planete

 

L'imagination est plus importante que le savoir. Albert Einstein

Estimation de la fin des ressources : une exclusivité de SOS-planete

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Christophe Magdelaine

Source : www.notre-planete.info