Une américaine risque 39 jours de prison pour avoir fait un potager - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/07/2011 à 09h44 par Tanka.


UNE AMÉRICAINE RISQUE 39 JOURS DE PRISON POUR AVOIR FAIT UN POTAGER

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Une américaine risque 39 jours de prison pour avoir fait un potager

 
L'article original se trouve ici en anglais, et explique que Julie Bass risque d'écoper de 39 jours de prison pour le simple fait qu'elle a créé un potager chez elle dans la petite ville de Oak Park dans le Michigan.

Bien sur la ville n'a plus d'argent, ce n'est pas une exception américaine, des tas de villes sont dans cette même situation, mais cela n'empêche pas de faire respecter le fascisme la loi! Son tort? Avoir créé son potager dans la cour avant de la maison et pas dans la cour arrière.

Cela peut donc se résumer ainsi: on peut avoir dans cette bourgade un jardin en friche, abandonné, envahit de mauvaises herbes et bien affreux, mais il est interdit d'avoir un potager organisé, entretenu et même très joli.

La logique à l'américaine, voilà de quoi ravir Monsanto qui voudrait tout simplement faire interdire les potagers aux USA !
 

Un article publié par Lesmoutonsenrages
 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Source : www.myfoxdetroit.com