Une algue contre la radioactivité - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 27/05/2011 à 22h51 par Tanka.


UNE ALGUE CONTRE LA RADIOACTIVITÉ

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Une algue contre la radioactivité

 
Titre original :
Alain Couté, naturaliste palmé

 
Plongeur avant d'être naturaliste, Alain Couté met depuis quarante ans sa passion au service de son rôle de chercheur au Muséum national d'histoire naturelle.

Spécialisé dans les micro-algues, la plongée lui est nécessaire pour les observer dans leur milieu naturel et en prélever des échantillons : « On ne fait pas de dégâts sur les milieux, contrairement au chalutage ou au dragage », explique Alain Couté.

Une algue contre la radioactivité

Des algues vivant dans les cavernes sans lumière à celles présentes sous la calotte glaciaire du Groënland ou dans les lagons réunionnais, Alain Couté a déjà décrit plus de 200 nouvelles espèces.

Dernièrement, il a eu une belle surprise en France.

On lui a demandé d'étudier une algue qui pousse... dans une piscine de refroidissement de déchets nucléaires. « Elle a proliféré en formant un revêtement vert sur la paroi de la piscine, explique-t-il.

Elle résiste très bien aux radiations : là où un homme mourrait en une demi-heure, elle parvient à prospérer. » Une nouvelle espèce qui pourrait être très utile. « On envisage de nettoyer la radioactivité grâce à cette algue », espère Alain Couté.

 

Un article de Audrey Chauvet, publié par 20minutes

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : Audrey Chauvet

Source : www.20minutes.fr