Une agriculture meurtrière ! - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 27/02/2011 à 22h37 par Mich.


UNE AGRICULTURE MEURTRIÈRE !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Une agriculture meurtrière !

 

Quotidiennement, on nous répète les différentes catastrophes naturelles liées au réchauffement climatique notamment en Vendée avec la tempête Xynthia. Mais, il n'y a pas que la planète qui cause des dégâts sur notre environnement, il y a aussi l'Homme, qui est la principale cause du réchauffement climatique mais aussi le propre tueur de son prochain. L'agriculture actuelle, industrielle et chimique, change le climat mais aussi l'Homme avec des malformations à la naissance.

Quand on sait que 90% des cultures sont traitées chimiquement en France, ça fait froid dans le dos et je n'exprime même pas les dégâts que cela cause sur la biodiversité et l'Homme. La France est la 1ère utilisatrice de pesticides d'Europe et la 3ème mondiale. Mais les résultats de ce mode de production du « tout drogué pour produire plus » ne profite à personne, ni aux agriculteurs ni aux consommateurs. Tout le monde est perdant avec l'utilisation de produits chimiques et/ou d'OGM.

Une cause de cancer chez les adultes

70% des cancers sont liés à l'environnement dont 30% à la pollution et 40% à l'alimentation. Un constat dramatique qui ne cesse de s'alourdir. En France, l'indice du cancer a augmenté de 93% en 25 ans chez l'homme. Et en 25 ans, l'utilisation de produits chimiques et pesticides a progressé autant pour atteindre le chiffre cité précédemment soit 90% des terres sont traitées. Les conséquences sur l'Homme sont des problèmes neurologiques, des cancers, ... Et pour le constater, il suffit de contacter la MSA (Mutualité Sociale Agricole) pour se rendre compte du nombre d'agriculteurs atteints de cancers ou autres maladies « nouvelles ».

Mais aussi chez les enfants

Que les agriculteurs qui droguent, se fassent du mal par la même occasion, chacun est libre de ses choix de production. Mais que les enfants et les futures générations en payent les conséquences, c'est autre chose ! En Europe, 100 000 enfants meurent tous les ans à cause des cancers et depuis 30 ans le nombre d'enfants atteints par un cancer augmente de 1,1% par an. Et ce constat est dramatique, les enfants sont les principales cibles de nos politiques agricoles, du produire plus avec tous les moyens possibles.

 

 

Conséquence sur la Terre

On les connaît, desséchement et appauvrissement des sols, pollution des eaux comme au Lac de la Bultière, la disparition des abeilles... Enfin, ce sont des tonnes de bilans d'année de production industrielle qui nous dit aujourd'hui que 75% des espèces comestibles ont disparu en 100 ans et30% du vivant sur Terre a disparu. Avec plus de 140 millions de tonnes d'engrais chimiques répandus dans le monde par an, notre mode d'alimentation industriel est à 30% la cause du réchauffement climatique. Aujourd'hui, l'association France Nature Environnement lutte contre cette agriculture, qui malheureusement a de lourdes conséquences sur l'environnement comme les algues vertes le long des côtes bretonnes.

L'Union Européenne

L'Union Européenne consacre plus de 40% de son budget à l'agriculture et plus 9,5 milliards d'euros de subventions aux agriculteurs. Si nous voulons stopper le massacre de l'agriculture actuelle, il faut sensibiliser l'UE pour qu'elle investisse et subventionne une politique agricole biologique. Et cela est possible. On peut se fixer 5 ans pour commencer à allouer les 9,5 milliards d'euros à la restauration collective afin d'accroître le prix d'un repas à 3€ mais surtout pour relancer la demande de produits de qualité donc locaux. Et le reste du budget du PAC à la transformation et la formation des agriculteurs à une agriculture biologique.

Les agriculteurs veulent être rémunérés par le prix et non plus par les subventions européennes comme des mendiants. Si l'Union Européenne subventionne la restauration collective avec une vraie volonté d'une restauration biologique, les agriculteurs seront Tous gagnants. Notre environnement et surtout les générations futures seront que bénéficiaires de ce changement comme les agriculteurs et les futurs.

De plus, si l'Union Européenne va vers ce changement, elle lutte ainsi contre le cancer. Enfin, si nous, citoyens français et européens, nous voulons un avenir sain et digne pour nos enfants et les générations futures, il est temps de vouloir un changement pour notre agriculture qui abîme notre planète et notre santé. Des solutions simples et justes existent, il suffit d'en avoir la volonté, alors ensemble nous nous devons de l'avoir et de prôner ce changement pour nos enfants.

 

Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!

 





Auteur : Florent Veillon/Le Post

Source : www.lepost.fr