Un superordinateur encore plus super - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/07/2011 à 21h48 par Kannie.


UN SUPERORDINATEUR ENCORE PLUS SUPER

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Un superordinateur encore plus super

 

Les scientifiques planchent depuis longtemps sur la modélisation du cerveau humain à des fins médicales. Steve Furber, de l'Université de Manchester, pousse plus loin le concept: un superordinateur imitant le cerveau humain, basé sur... plus d'un million de processeurs ARM.

Furber, conjointement avec Andrew Brown de l'Université de Southampton, a élaboré un système qui s'inspire de la nature en imitant la structure biologique du cerveau humain. Plus précisément, il s'agit d'une architecture informatique massivement parrallèle, basée sur une technologie multi-processeurs capable de modéliser l'équivalent d'un milliard de neurones actifs (et leurs connections!) en temps réel.

Le projet SpiNNaker (pour Spiking Neural Reso architecture), en imitant les interaction complexes entre nos neurones, a pour but de créer des ordinateurs qui seraient beaucoup plus «tolérants aux erreurs».

Pour mémoire, nous perdons en moyenne un neurone par seconde pendant notre vie adulte, sans que nos cerveaux ne souffrent régulièrement de crashs catastrophiques pour autant. C'est en fait sur cette immense faculté d'adaptation qu'a notre cerveau à contourner les dysfonctions en trouvant des façons alternatives de fonctionner que se base cette idée.

Évidemment, un système pareil nécessite une communication incroyablement rapide entre ses différentes composantes, et les grappes de serveurs traditionnels ne peuvent simplement pas remplir cette tâche.

L'ordinateur serait composé de puces de silicone, chacune contenant 20 microprocesseurs, dont 19 se comporteraient comme un réseau de neurones, pendant que la dernière enregistrerait les activités des autres. Chaque puce aurait un fonctionnement équivalent à 20,000 neurones.

Les responsables du projet SpiNNaker se sont donnés deux ans pour développer un système contenant 50 puces et mille processeurs.
 

Un article de Nathalie Guimond, publié par Branchez-vous

 

Vous aimez notre travail ? Alors merci de nous soutenir

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

 





Auteur : Nathalie Guimond

Source : www.branchez-vous.com