Un réservoir génétique pour conserver les espèces - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/10/2010 à 22h03 par Jacques.


UN RÉSERVOIR GÉNÉTIQUE POUR CONSERVER LES ESPÈCES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre

Titre original :Chine : Un réservoir génétique pour conserver les espèces en voie d'extinction

Le gouvernement a décidé de créer un réservoir génétique de 10 000 plantes en voie d'extinction.

Établi dans le jardin botanique Sun Yat Sen de Nankin, le projet doit permettre de sauver de l'extinction des milliers de plantes présentes sur le territoire national.

C'est l'année de la biodiversité et le sommet de Nagoya de la Convention sur la Diversité Biologique.

Dans leur effort systématique de créer des commentaires positifs à leur propos, les Chinois agissent dans le domaine.

Après les félicitations reçues pour leurs efforts de conservation des espèces animales, l'effort se porte désormais sur les espèces végétales.

A l'occasion du 81ème anniversaire du jardin botanique Sun Yat Sen de Nankin, un projet de conservation de 10 000 plantes a été annoncé.

Sur les 380 000 espèces végétales recensées sur la terre, 22% seraient menacées. En Chine, 15 à 20% des 31 000 espèces recensées seraient menacés. Cela fait 4 000 à 5 000 espèces en voie d'extinction.

Le 18 octobre, date du 81ème anniversaire du premier jardin botanique du pays, les plans d'extension du ‘réservoir génétique' ont été dévoilés.

Alors que ce réservoir est constitué de 3 000 espèces aujourd'hui, 7 000 espèces devraient être ajoutées pendant la période du douzième plan quinquennal.

Les efforts réalisés à ce jour ont permis de sauver plusieurs espèces, et notamment de replanter sur d'importantes surfaces une quarantaine de plantes.

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 
.
.

Devenez lanceur d'alertes





Auteur : Rédaction greenetvert.fr

Source : www.greenetvert.fr