Un nouveau scandale lié à la pollution au plomb - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/10/2009 à 19h55 par Michel95.


UN NOUVEAU SCANDALE LIÉ À LA POLLUTION AU PLOMB

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Un nouveau scandale lié à la pollution au plomb

(Marc Lebeaupin)
(Photo : Stringer / Reuters)

Information collectée par Michel95

Quand la Chine s'éveillera... le monde tremblera, publié en 1973 par Alain Peyrefitte qui avait bien raison.

Maintenant, ce sont les Chinois qui s'éveillent et leur gouvernement pourrait bien avoir quelques soucis à se faire car il est de plus en plus difficile de cacher les choses...!

La Chine est confrontée une nouvelle fois à des graves problèmes de pollution au plomb.

Quelques semaines après un premier scandale de le Shanxi, une affaire encore plus catastrophique a été dévoilée dans le Henan, dans le centre de la Chine.

Un millier d'enfants contaminés, entraînant des évacuations massives de populations.

L'affaire se déroule à Jiyuan, dans le centre de la Chine, le plus grand complexe de fonderie de tout le pays.

Une ville de 700 000 habitants qui vit principalement autour d'une trentaire d'usines spécialisées dans la réalisation de matériaux contenant du plomb.

Récemment, le maire de la ville a reconnu qu'un millier d'enfants, de moins de 14 ans, vivant à proximité de ce complexe industriel, étaient atteints de contamination par le plomb.

Au final, un tiers des enfants ayant subi des analyses se sont révélés contaminés.

Des révélations qui ont provoqué la colère des populations locales et la mise en cause immédiate de ces entreprises.

Pour apaiser le climat, le maire de la ville vient d'annoncer la fermeture prochaine de trente-deux des trente-cinq usines qui réalisent des traitement au plomb.

En attendant la mise en application de ces mesures, 15 000 personnes vivant à proximité des sites industriels, vont être relogées.

Une opération très coûteuse, estimée à un milliard de yuans (environ 100 millions d'euros) en incluant les traitements médicaux.

Un scandale qui sucite de nouvelles interrogations sur le modèle de développement de la Chine, très coûteux en terme d'environnement.

Le patron du principal groupe industriel concerné, la société Yuguang Gold, numéro deux mondial de la fonderie au plomb, reconnaît aujourd'hui qu'il s'agit d'une nouvelle leçon pour le gouvernement et les dirigeants d'entreprises.