Un monde pour demain - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 17/03/2010 à 16h04 par Jacques.


UN MONDE POUR DEMAIN

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Un monde pour demain

Deux articles, du 22/09/2009, l'un du Financial Times, l'autre du Wall Street Journal, relate une trouvaille de Novartis, groupe pharmceutique suisse (3ème groupe pharmaceutique au monde).

Novartis a expérimenté une méthode pour s'assurer du suivi de la prescription médicale par le patient.

Pour cela, une micropuce est insérée dans la pilule. Lorsque celle-ci est ingérée, elle envoit un signal dans un implant placé dans le patient.

Si le patient oublie son traitement un message lui est envoyé.

Les résultats de la 1ère expérimentation, portant sur 20 patients, sont concluants.

Je vous assure que ce n'est pas une blague. Voici les liens des deux articles, malheureusement en anglais:

Microship in blood pressure pills nags patients whho skip meds
Wall Street Journal

Chip on your shoulder will ensure bitter pills are regularly swallowed
Financial Times

Plusieurs remarques.

1- Ces deux articles paraissent dans la presse libérale anglo saxonne. Aucune trace ailleurs. Finalement, c'est peu étonnant.

Car derrière tout ça, il y a un énorme marché. Les grands groupes pharmaceutiques doivent s'assurer une valeur ajoutée, une rentabilité, et de l'innovation sur des médicaments coûteux à développer.

Face à des traitements onéreux, il faudra pouvoir apporter des justifications auprès des assureurs. De grands groupes industriels sont aussi dans les starting-blocks pour ces nouveaux marchés (comme Intel).

2- De tels procédés soulèvent des interrogations relatives à la liberté, bien que maintenant on dise aux libertés. Pourtant diviser la notion de liberté, l'éclater, n'est-ce pas déjà la remettre en cause? Passons.

Bien que tout cela n'en soit qu'au stade expérimental, il est clair que ces technologies vont se développer. Comment seront-elles encadrées? Difficile d'imaginer, du moins dans un premier temps, qu'elle soit obligatoire.

En revanche, pourquoi les remboursements des traitements ne seraient pas assujettis à l'acceptation de l'implantation d'une micropuce de suivi?

3- J'ai été frappé de découvrir qu'une telle technologie existait et pourrait connaître une application industrielle de masse.

Mais que penser de micropuces microscopiques, tellement miniaturisées, qu'elles pourraient nous être injectées sans que l'on s'en aperçoive?

Quelles autres applications pour de telles technologies, rien de rassurant j'en ai bien peur... Ces technologies sont tout simplement hors de notre contrôle.

4- Les trois points précédents paraîtront, je pense, relativement concevables et / ou acceptables pour la plupart. Maintenant, poussons un peu loin la prospective, à la limite du roman ou du film d'anticipation.

Pensez au livre 'Le meilleur des mondes' ou bien au film 'THX 1138' qui décrivent des sociétés où les gens vivent sous sédatifs, tranquillisants et autres psychotropes. Pensez à la masse des gens qui, déjà, "volontairement", aujourd'hui, en sont réduits à se lobotomiser chimiquement et médicamenteusement le cerveau pour tenir le coup dans nos sociétés.

Est-il inconcevable qu'un jour de tels traitements ne soient pas rendus obligatoires? Nous allons dans le mur, nos sociétés sont dans l'impasse, pénurie de ressources, de terres arables, d'eau, injustice, mascarade de démocratie, réchauffement, fanatismes, et j'en passe, font que le contrôle social et des masses va de plus en plus devenir un élément critique pour que l'oligarchie se maintienne au pouvoir.

Dès à présent, il n'est pas très difficile de constater l'abrutissement dans lequel on cherche à nous acculer. Maintenir la masse abrutie c'est quand même un bon moyen pour poursuivre ses méfaits en toute impunité.


Source : un-monde-pour-demain.over-blog.fr

Info sélectionnée par Jacques

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........