Un milliard de personnes souffrent de faim dans le monde (PAM) - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/09/2009 à 00h20 par Phil.


UN MILLIARD DE PERSONNES SOUFFRENT DE FAIM DANS LE MONDE (PAM)

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Un milliard de personnes souffrent de faim dans le monde (PAM)

Une information sélectionnée par Phil, qui n'accepte pas qu'on puisse sauver les banques et autres institutions financières à hauteur de plusieurs milliers de milliards de dollars, que la FED n'ait été en mesure de fournir aucune explication sur le fait qu'elle a égaré 9.000 milliards de dollars, alors que nous n'aurions besoin que de 50 malheureux petits milliards pour éradiquer la faim dans le monde.

Des millions de personnes sont poussées à la famine, le nombre de personnes souffrant de faim étant passé à un milliard cette année pour la première fois, mais le flux d'aides alimentaires est à son niveau le plus bas depuis 20 ans, a indiqué mercredi le Programme alimentaire mondial (PAM).

Josette Sheeran, directrice exécutive du PAM, a déclaré lors d'une conférence de presse à Londres que le nombre de personnes ayant faim en 2009 sera de 1,02 milliard pour la première fois de l'histoire, selon les chiffres de l'Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO).

Par contre, le flux de l'aide alimentaire baisse ces dernières années. En 2001, il y avait 10,9 millions de tonnes d'aides alimentaires mais ce nombre a baissé à 6,3 millions de tonnes en 2008, selon un graphique du PAM.

Mme Sheeran a précisé que le PAM avait pour objectif de nourrir 108 millions de personnes en 2009, mais qu'elle rencontre des problèmes budgétaires de l'ordre d'environ trois milliards de dollars américains.

Cette pénurie implique des réductions de rations et des coupes dans les programmes qui sont une bouée de sauvetage pour les populations souffrant de la faim dans le monde. Au Kenya, la crise alimentaire "a poussé environ quatre millions (de personnes) dans la famine" ; au Guatemala, les suppléments nutritionnels apportés à 100.000 enfants et à 50.000 femmes enceintes et allaitantes "ne tiennent plus qu'à un fil" ; au Bangladesh, le PAM atteint à peine un million de personnes sur les cinq millions prévues à cause de la pénurie.

Le PAM est la branche des Nations Unies responsables de la sécurité alimentaire dans le monde, et son financement dépend des donations volontaires des gouvernements et des autres organisations.

Mme Sheera espère que les gouvernements, les sociétés privées et l'opinion publique pourront tous aider le PAM à répondre à ces besoins urgents. Notamment avec l'Assemblée générale de l'ONU et le sommet du G20 à Pittsburgh en vue, on a l'opportunité de voir les dirigeants mondiaux mettre le dossier de la famine mondiale sur la table des discussions.

Source: xinhua