Un milliard de microbes dans l'océan - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/04/2010 à 21h15 par Tanka.


UN MILLIARD DE MICROBES DANS L'OCÉAN

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Un milliard de microbes dans l'océan

Des chercheurs américains ont mis au jour l'immensité et la diversité insoupçonnées de l'univers microbien sous-marin.

« L'équivalent en poids de 240 milliards d'éléphants africains. » Pour visualiser la découverte, les chercheurs ont tenté une comparaison avec un animal terrestre. Pourtant, c'est bien de microbes marins dont il s'agit. Une étude américaine a profité des dernières avancées de la science, notamment dans le domaine du séquençage de l'ADN, pour calculer la quantité d'espèces de microbes existant dans nos mers. Avec les méthodes traditionnelles, on en comptabilisait 20 000. Aujourd'hui « on est plus proche du milliard », estime John Baross, biologiste de l'université de Washington à Seattle.

Pourquoi recenser les microbes marins ? Parce qu'ils participent de manière essentielle au fonctionnement de l'écosystème planétaire, répondent les chercheurs. Tout d'abord pour leur rôle dans la chaîne alimentaire : on estime à des centaines de millions le nombre d'espèces habitant dans les intestins des animaux marins.

Ensuite parce que ces microbes absorbent le CO2 rejeté dans les océans et le transforment en carbone qui se dépose sur les fonds marins. Azote, fer, soufre, manganèse, polluants et nutriments sont digérés, décomposés et recyclés. Au total, les microbes marins comptent pour plus de 95 % de la « respiration des océans ». Sans eux, la Terre ne serait peut-être pas habitable.

Ces travaux, publiés dimanche, vont donc permettre de mieux comprendre le rôle de ces micro-organismes dans l'écosystème. Sur ce projet, lancé en 2000 et qui doit aboutir en octobre, planchent plus de 2 000 scientifiques de 80 pays.

Près de 18 millions de séquences d'ADN microbiens ont été accumulés au cours de prélèvements opérés sur plus de 1 200 sites à des profondeurs différentes.

Source : ouest-france.fr

Information recueillie par Tanka

Pour en savoir plus sur la situation planétaire