Un méga projet de barrages ajourné suite à un mouvement de protestation - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/12/2009 à 06h33 par Tanka.


UN MÉGA PROJET DE BARRAGES AJOURNÉ SUITE À UN MOUVEMENT DE PROTESTATION

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Un méga projet de barrages ajourné suite à un mouvement de protestation

Information recueillie par Tanka.

"Le peuple est le seul sur lequel nous puissions compter pour préserver notre liberté."

Thomas Jefferson

Le feu vert pour la construction du barrage hydroélectrique Belo Monte sur le Xingu, en Amazonie brésilienne, a finalement été reporté suite au mouvement de protestation des Indiens et à la contestation des organisations locales et internationales.

Si ce projet aboutit, il deviendra le troisième barrage plus important au monde, avec un budget de plus de 10 milliards de dollars. Il nécessitera la présence de 200 000 ouvriers dans la région et expulsera environ 20 000 riverains de leurs terres.

Une grande proportion des personnes déplacées seront des Indiens qui vivent dans cette région depuis des siècles. Neuf millions d'hectares de forêt seront affectés.

Le projet de barrage a été condamné le mois dernier par la Commission inter-américaine des droits de l'homme en raison des violations de droits de l'homme qu'il engendrera et de son impact destructeur sur l'environnement.

Les Kayapó ainsi que 14 autres groupes indiens ont participé à un mouvement de protestation durant une semaine en octobre dernier.

A la suite de cette manifestation, les représentants indigènes ont adressé une lettre au président Lula dans laquelle ils menacent : ‘Si le gouvernement donne le feu vert à la construction du barrage Belo Monte, les Indiens du Xingu entreront en guerre'.

La FUNAI, le département des affaires indigènes du gouvernement brésilien, a reconnu l'impact négatif du barrage sur les peuples indigènes, elle en avait toutefois autorisé sa construction.

L'appel d'offre aux entreprises de construction du projet de Belo Monte a été reporté en raison de problèmes liés à l'obtention de la licence environnementale nécessaire à la construction du barrage. Si la licence n'est pas accordée avant janvier, la construction sera probablement reportée à 2014.

Mardi dernier, des représentants des communautés indigènes et de riverains affectés par le barrage ont participé à une réunion publique de consultation sur son impact potentiel avec les autorités responsables de la construction. Cependant, aucun représentant du gouvernement directement lié au projet n‘était présent. Une autre consultation a été organisée le lendemain suite aux protestations des leaders indigènes.

Le directeur et le coordinateur de l'infrastructure et de l‘énergie du ministère de l'Environnement brésilien, deux figures-clé du projet Belo Monte, ont annoncé leur démission mardi dernier.

Pour en savoir plus sur la situation planétaire