Un Italien invente le bénitier anti-grippe A/H1N1 - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 11/11/2009 à 23h21 par Phil.


UN ITALIEN INVENTE LE BÉNITIER ANTI-GRIPPE A/H1N1

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Un Italien invente le bénitier anti-grippe A/H1N1

Information sélectionnée par Phil'

Ouf, nous voilà donc définitivement sauvés !

Après le vaccin contre le rhume des groins, voici que nous vient de chez nos amis transalpins le bénitier du futur.

Nous sommes donc rassurés, Big Pharma ne sera ainsi plus le seul à tirer parti d'une situation grandguignolesque.

Pour les paroisses qui n'auront hélas pas les finances nécessaires à l'acquisition d'un tel équipement, il suffira donc que les fidèles qui se signent pensent à se passer le visage au gel hydro-alcolique avant de se congratuler !

Il ne reste plus qu'à inventer le distributeur d'hosties sous cellophane, et le pire pourra ainsi être évité !

ROME - Pour éviter une propagation de la grippe A(H1N1) dans les églises, un Italien a créé un distributeur automatique d'eau bénite.

En pénétrant dans une église, les fidèles catholiques trempent le bout des doigts dans le bénitier pour se signer ensuite avec l'eau consacrée.

Mais cette pratique a été battue en brèche par l'arrivée de la maladie, qui a fait à ce jour 15 morts en Italie.

Le distributeur d'eau bénite fonctionne comme un distributeur de savon dans les toilettes publiques.

Le fidèle place ses mains en dessous du bec verseur et la machine relâche automatiquement un peu d'eau.

"Après une période d'adaptation, les paroissiens s'y sont fait et ont accueilli cette innovation avec une grande joie et un grand enthousiasme", note le père Pierangelo Motta, curé de Fornaci di Brisoco, en Italie du Nord.

Pour l'inventeur, Luciano Marabese, l'arrivée de la grippe A/H1N1), c'est pain bénit. "Les commandes affluent de toutes parts", reconnaît-il.

Pour en savoir plus sur la situation planétaire