Un institut de recherche qui voit grand - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/02/2010 à 22h00 par Jacques.


UN INSTITUT DE RECHERCHE QUI VOIT GRAND

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Un institut de recherche qui voit grand

L'Institut de recherche régional de Thunder Bay souhaite se lancer dans la production d'isotopes médicaux. L'institut pourrait ainsi détecter plus rapidement des cancers et d'autres maladies chez ses patients, et pourrait contribuer à l'atténuation de la pénurie d'isotopes médicaux dans le monde.

L'institut souhaite devenir l'un des plus importants centres de recherche moléculaire au Canada, affirme son président-directeur général, Michael Power.

Pour y arriver, l'institut souhaite se doter d'un accélérateur de particules qui permettrait de produire des isotopes médicaux plus rapidement et à un prix moins coûteux que des réacteurs nucléaires. Un tel appareil a pour nom un cyclotron.

Toutefois, ce genre de technologie n'est pas pour demain, soutient le président de l'Association canadienne de médecine nucléaire, Jean-Luc Urbain.

Selon lui, il faudra au moins une dizaine d'années de recherche avant que les cyclotrons puissent produire suffisamment d'isotopes médicaux. « La meilleure manière de pallier la pénurie d'isotopes, c'est de redémarrer le réacteur de Chalk River », dit-il.

Le projet de cyclotron de l'Institut de recherche régional de Thunder Bay se chiffre à 12 millions de dollars. La majorité du financement proviendrait des gouvernements fédéral et provincial, mais la Ville de Thunder Bay est aussi appelée à fournir 1 million de dollars.

Si le projet obtient le feu vert, la première pelletée de terre pourrait se faire dès le printemps prochain.

Source : Radio canada.ca

Info recueillie par Jacques

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........