Un homme meurt des suites d'une piqûre de frelon asiatique - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 22/09/2011 à 00h50 par Mich.


UN HOMME MEURT DES SUITES D'UNE PIQÛRE DE FRELON ASIATIQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Un homme meurt des suites d'une piqûre de frelon asiatique

 

Samedi soir, un homme de 38 ans est mort après avoir été piqué par un frelon asiatique à Lherm dans la Haute-Garonne. Il n'a pu être ranimé malgré l'intervention des secours, a-t-on appris jeudi auprès de la gendarmerie.

Reconnu comme espèce invasive par l'Union européenne, le frelon asiatique prolifère en France depuis plusieurs années et est devenu un véritable motif d'alarme. Mais si cet insecte fait d'habitude parler de lui pour son appétit des abeilles, il est aujourd'hui à l'origine d'un véritable drame. Un homme de 38 ans domicilié dans la banlieue de Muret en Haute-Garonne est décédé quelques minutes après avoir été piqué par un frelon asiatique.

 


Frelon asiatique dévorant une abeille

 

Samedi soir, cet habitant de Lherm était en train de préparer un barbecue avec ses amis lorsque plusieurs frelons asiatiques se sont approchés de la nourriture. S'emparant d'un torchon, il a alors tenté de faire fuir les insectes volants, avant de se faire piquer à la main. Il a très rapidement perdu connaissance et les secours n'ont pas pu le ranimer, a ainsi précisé la gendarmerie.

Pourtant, selon les spécialistes, si le frelon asiatique est plus petit que le frelon de nos régions, il n'est pas plus dangereux et est même assez timide, fuyant très souvent l'homme. Peu agressif, il devient toutefois nerveux lorsqu'il se sent menacé.

Phillippe Annoyer, responsable des collections d'entomologie du Muséum d'histoire naturelle de Toulouse, a alors confié à l'AFP : "la victime de Muret a fait une erreur en agitant un torchon. A l'extérieur, il faut éviter de les énerver en faisant de grands gestes car ils se sentent menacés. Et à l'intérieur, il suffit d'ouvrir une fenêtre pour leur permettre de s'échapper".

 

 

Il note ainsi que la dangerosité des abeilles, guêpes et frelons vient en vérité souvent de la répétition des piqûres : les toxines du venin restent dans le corps et leur accumulation finit par provoquer des réactions d'allergie. Ce qui semble avoir été le cas ici alors que l'entourage de la victime a confirmé que celle-ci avait déjà été piquée au cours des jours précédents.

 

Un article de maxisciences.com

D'autres articles scientifiques passionnants sur MaxiSciences

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : maxisciences.com

Source : www.maxisciences.com

  • Mots clés déclenchant une recherche interne :  
  • frelon - 
  • asiatique