Un groupe chimique australien veut envoyer ses déchets en France - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/05/2014 à 14h27 par Exo007.


UN GROUPE CHIMIQUE AUSTRALIEN VEUT ENVOYER SES DÉCHETS EN FRANCE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Un groupe chimique australien veut envoyer ses déchets en France

L'hexachlorobenzène (HCB) est parfois incinéré pour être détruit

 

Le groupe possède 15 000 tonnes d'hexachlorobenzène (HCB), un produit soupçonné d'être cancérogène pour l'homme et dont l'utilisation est interdite dans la Communauté européenne depuis 1981. Il est parfois incinéré pour être détruit.

(...)

UN TEST AVEC 132 TONNES

L'Australie ne dispose pas d'infrastructures permettant la destruction de ces déchets, et des demandes déposées en Allemagne (2007) et au Danemark (2010) ont été refusées par les gouvernements de ces deux pays, après les protestations de groupes de défense de l'environnement, dont Greenpeace.

Le groupe a indiqué avoir déposé une demande auprès du groupe français Tredi SA, qui dispose des infrastructures nécessaires à la destruction de ces déchets. Quelque 132 tonnes de HCB seraient envoyées dans un premier temps. Si l'opération réussit, le reste de la cargaison suivrait.

(...)

L'ONG Greenpeace s'est opposée au transport de ces matériaux, en raison des risques d'accident en mer, et à leur incinération, en raison des risques de pollution de l'air.

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de l'AFP, publié par fr.news.yahoo.com et relayé par SOS-planete

 

Pour en savoir plus, abonnez-vous à notre newsletter bimestrielle GRATUITE

Ce site est GRATUIT ! Merci de contribuer au financement participatif de SOS-planete

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges

 





Auteur : AFP

Source : fr.news.yahoo.com