Un demi-millier d'oiseaux ont péri victimes de la marée noire - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 06/06/2010 à 17h30 par Tanka.


UN DEMI-MILLIER D'OISEAUX ONT PÉRI VICTIMES DE LA MARÉE NOIRE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Un demi-millier d'oiseaux ont péri victimes de la marée noire

Près de 530 oiseaux ont péri victimes de la marée noire qui souille depuis 45 jours le littoral du golfe de Mexique, indique le dernier bilan officiel.
Plage de Louisiane souillée par la marée noire. Selon le dernier bilan officiel, près de 530 oiseaux ont péri victimes de la marée noire qui souille depuis 45 jours le littoral du golfe de Mexique. (Reuters/Sean Gardner)

Plage de Louisiane souillée par la marée noire. Selon le dernier bilan officiel, près de 530 oiseaux ont péri victimes de la marée noire qui souille depuis 45 jours le littoral du golfe de Mexique. (Reuters/Sean Gardner)

Après avoir abîmé des zones humides protégées en Louisiane et des chapelets d'îlots au large du Mississipi et de l'Alabama, les boulettes de brut qui s'échappent depuis le 20 avril du puits sous-marin accidenté de BP ont atteint désormais une partie des célèbres plages de sable blanc de Floride, surnommée "the Sunshine State" (l'Etat du soleil).

Le nombre d'oiseaux et d'animaux marins, comme les tortues de mer et les dauphins, morts ou blessés est en augmentation.

"Quel que soit le nombre de bénévoles déployés sur le terrain, nous ne pourrons jamais scruter le littoral pour pouvoir sauver tous les animaux en danger", affirme Sharin Taylor, une vétérinaire spécialiste de la faune sauvage qui travaille pour le Service fédéral de protection de la faune et des poissons (USFWS).

Selon un autre scientifique, Tom Bancroft, les statistiques publiées par les pouvoirs publics ne traduisent pas l'entière réalité. "Certains (oiseaux) coulent à pic en mer et ne pourront jamais être comptabilisés parmi les victimes de la marée noire", observe-t-il.

Parmi les espèces animales les plus menacées figurent des oiseaux du littoral qui se reproduisent sur les côtes du golfe du Mexique, comme le pluvier de Wilson.

La marée noire pourrait aussi de très mauvais augure pour le pélican brun, emblématique de la Louisiane, retiré depuis seulement 2009 de la liste des espèces en voie de disparition.

L'Agence américaine des océans et de l'atmosphère (NOAA) signale également de nombreuses tortues marines souillées de pétrole dans la zone de la nappe. Ces tortues sont capturées, nettoyées puis transférées dans un aquarium des environs de La Nouvelle-Orléans pour y être soignées.

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

.





Auteur : Jean-Loup Fiévet

Source : www.lexpress.fr