Un communiqué de "Robin des Bois" : La pègre du braconnage et de la contrebande à la loupe - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 02/05/2014 à 21h59 par Exo007.


UN COMMUNIQUÉ DE "ROBIN DES BOIS" : LA PÈGRE DU BRACONNAGE ET DE LA CONTREBANDE À LA LOUPE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Un communiqué de "Robin des Bois" : La pègre du braconnage et de la contrebande à la loupe

 

Voici la 4ème édition de « A la Trace », 112 pages, 468 événements, 352 sources d'information. Les indicateurs virent au rouge. A la bourse des animaux menacés d'extinction les prix s'affolent.

La Chine et le marché mondial des animaux de compagnie exotiques pèsent lourd. Le perroquet vert du Congo trafiqué par les Casques Bleus se vend 800 US$ sur internet. La corne de rhinocéros atteint 100.000 US$/kg, la peau de léopard plus de 30.000 US$. La jeunesse de Bombay se dope au venin de cobra (180.000 US$/l).

Isilo, l'éléphant symbole de l'Afrique du Sud, est mort. Ses 2 défenses d'une valeur de 600.000 US$ ont disparu. Les braconniers ont été les premiers à découvrir son corps grâce aux vautours. Les soupçons rôdent. Des gardiens de réserve de jour sont des braconniers la nuit. En même temps que les prix, la violence explose.

Les animaux, les voleurs, les rangers tombent. Les trafiquants se tuent entre eux comme les trafiquants de drogue. Les gangs règnent, la gangrène gagne. C'est la guerre. La justice est incohérente. Elle punit pour l'exemple, elle libère sous caution et parfois elle déraille.

Les trafiquants sont souvent très jeunes. Les braconniers roulent en BMW. Les techniques pour tuer sont modernes et archaïques à la fois.

Les bonnes nouvelles sont rares mais les bonnes volontés sont têtues et innombrables. Les douanes réussissent de beaux coups de filet.

S'inspirant du Coran, le Conseil des oulémas d'Indonésie a émis une fatwa à l'adresse des 200 millions de musulmans du pays selon laquelle le braconnage et la contrebande d'espèces menacées d'extinction sont des pratiques interdites.

La fatwa cite les tigres, les rhinocéros, les éléphants, les oiseaux, les reptiles, les orangs outans.

Le regard de « Mademoiselle Chinoise » libérée est une autre bonne nouvelle, la poursuite de « A la Trace » aussi.

(...)

 

Pour Accéder à "A la Trace" n°4 (pdf 112 pages - 6,45 Mo), cliquer ICI

 

Un article de robin des bois, publié par robindesbois.org et relayé par SOS-planete

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges, athées ou pâtés ;o)

 





Auteur : robin des bois

Source : www.robindesbois.org