Un combustible d'Areva impliqué dans l'explosion de la centrale de Fukushima ? - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/03/2011 à 18h50 par Tanka.


UN COMBUSTIBLE D'AREVA IMPLIQUÉ DANS L'EXPLOSION DE LA CENTRALE DE FUKUSHIMA ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Un combustible d'Areva impliqué dans l'explosion de la centrale de Fukushima ?

 
Pour l'ONG Greenpeace, le combustible MOX fourni à la centrale de Fukushima par le 1er producteur mondial d'énergie nucléaire est plus dangereux qu'un combustible classique.

Pour Yannick Rousselet, chargé des questions nucléaires pour Greenpeace France, la centrale japonaise de Fukushima subit "une catastrophe nucléaire totalement inédite".

Les quatre accidents survenus sur la centrale sont de niveau 6 sur l'échelle INES des évènements nucléaires qui en compte 7.

A en croire l'expert, on a de ce fait tort d'estimer que la situation au Japon est moins grave que l'explosion de Tchernobyl qui a atteint le niveau 7.

En premier lieu, à Tchernobyl, un seul réacteur a été touché, à Fukushima ce sont 4 réacteurs qui ont été affectés.

Par ailleurs, selon le responsable de l'ONG, un des réacteurs est en partie alimenté par du combustible MOX (mélange de plutonium et d'uranium) plus dangereux selon les antinucléaires que le combustible classique (quasi uniquement composé d'uranium).

"Le plutonium est un très grand radiotoxique" et le MOX, fabriqué par le français Areva, "émet en outre deux fois plus de gaz toxique que le combustible classique car comme c'est un mélange, il y a plus d'espace entre les atomes", a affirmé M. Rousselet à l'AFP.

Dès le mois de mai 2001, une procédure ouverte aux États-Unis condamnait l'utilisation du MOX. Dès cette période, Greenpeace préconisait de renoncer à l'utilisation de ce combustible.

L'organisation s'était alors appuyée sur une étude réalisée en 1999 pour avancer que la sécurité des réacteurs nucléaires alimentée par le MOX était sérieusement compromise par deux éléments importants : les problèmes liés à sa conception et le contrôle qualité des boulettes de MOX, ainsi que les différences de comportement entre le plutonium et l'uranium au sein du réacteur.

Le titre Areva a terminé la séance d'aujourd'hui en baisse de 8,56%.

 

Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!

 





Auteur : Imen Hazgui

Source : www.easybourse.com