Un autre monde est possible - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 04/12/2011 à 00h25 par Mich.


UN AUTRE MONDE EST POSSIBLE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Un autre monde est possible

 

Le capitalisme, c'est fini. Nous sommes arrivés au bout du chemin. Au-delà c'est le néant.

Les victimes du capitalisme se comptent par millions. Pendant longtemps ils vivaient dans les pays du Sud. Maintenant ce sont les Occidentaux qui sont touchés et ils sont si nombreux que ça se voit.

Les président européens essaient de gagner un peu de temps pour que les riches puissent s'organiser et mettre leurs sous à l'abri avant le grand badaboum qui ne saurait tarder.

Le communisme ne fonctionne pas. L'idée de départ n'était pas mauvaise en soi, mais voila, les hommes sont ce qu'ils sont et le communisme n'était pas compatible.

Un mélange règlementé des deux aurait pu durer un peu. Mais voila, il faut toujours que les hommes exagèrent.

Alors quoi, quel système ?

On me dit qu'il y a plein de possibilités. Oui je sais, il y a plein d'initiatives partout, pour vivre autrement. Et elles ne datent pas d'aujourd'hui. ATTAC, les forums sociaux, européens ou mondiaux ont essayé de les lister, de les faire connaître pour faire germer une conscience politique différente.

Ca marchait fort, ça donnait des idées à beaucoup de citoyens sur la terre qui se sentaient moins seuls, plus unis dans un même monde. « Un autre monde est possible » avons-nous dit. ATTAC existe toujours.

J'ai participé au forum social européen qui s'est déroulé en France en 2003. Il fut très critiqué après. Par les neocons qui ont reproché au forum d'avoir invité Tarik Ramadan à s'exprimer. Avec le recul je me dis, que ce n'était là qu'un prétexte pour tuer dans l'oeuf ce qui était en train de naître et qui gênait les politiques.

Quoi ? Les citoyens qui se passent d'eux pour décider ce qui est bon pour eux ? Les neoconservateur de droite et de gauche chez nous ont eu peur de ce mouvement citoyen, ils avaient d'autres plans pour notre pays. Eux et d'autres rêvent de gouvernement mondial. Ca me fait penser à la tour de Babel. Toujours plus, toujours plus haut. Des cinglés, mais des cinglés puissants et dangereux.

 

 

Penser globalement (ne pas se goinfrer ici en se foutant de ce qui se passe ailleurs) et agir localement (faire fonctionner l'économie de proximité, soutenir les paysans d'à côté). Consommer local d'abord. Il n'y a aucune raison de manger des denrées qui n'existent pas à plus de 10km de chez soi.

Exiger de la qualité. Plus nous consommerons bio, moins ces produits seront plus chers que les autres. D'ailleurs ils n'ont aucune raison d'être plus chers que les autres sinon l'appât du gain de leur producteur.

Recycler au lieu de jeter. Se chauffer au soleil. Etc etc.

Un autre monde est possible. Il existe déjà. Il suffit d'ouvrir les yeux.

Et si chacun d'entre nous, là où nous sommes, nous changeons un peu notre monde à nous, le monde entier changera.

 

Un article de Gabrielle Teissier K, publié par blogs.mediapart.fr

 

Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 





Auteur : Gabrielle Teissier K

Source : blogs.mediapart.fr