"Trop cher pour le contribuable": le Premier ministre australien veut fermer des villages aborigènes - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 12/03/2015 à 21h12 par Exo007.


"TROP CHER POUR LE CONTRIBUABLE": LE PREMIER MINISTRE AUSTRALIEN VEUT FERMER DES VILLAGES ABORIGÈNES

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
"Trop cher pour le contribuable": le Premier ministre australien veut fermer des villages aborigènes

 

Tony Abbott, le Premier ministre australien, qui a pourtant la réputation d'être un défenseur de la cause aborigène, s'est attiré mercredi une volée de bois en proposant de fermer des villages afin de faire des économies.

 

Présents sur le territoire depuis au moins 40.000 ans, les Aborigènes vivent aujourd'hui dans des régions isolées, loin des grandes agglomérations et des pôles d'activité économique, dans des conditions souvent misérables.

(...)

 

 

"Nous ne pouvons pas éternellement subventionner des choix de vie si ces choix de vie ne permettent pas (à leurs bénéficiaires) de participer pleinement à la société australienne",

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de l'AFP, publié par nouvellecaledonie.la1ere.fr
et relayé par Demain l'homme

 

Sur le même thème :

Le pari gagné des Aborigènes

Voyage au pays des aborigènes

Un fossé toujours béant entre Aborigènes et non-Aborigènes d'Australie

 





Auteur : AFP; nouvellecaledonie.la1ere.fr