Troisième partie : Patates transgéniques pour les uns, caviar bio pour les autres - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/09/2010 à 14h00 par Michel.


TROISIÈME PARTIE : PATATES TRANSGÉNIQUES POUR LES UNS, CAVIAR BIO POUR LES AUTRES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Troisième partie : Patates transgéniques pour les uns, caviar bio pour les autres

Suite du post précédent

Mais au fait! Sans rire. Lorsque les ressources fossiles non renouvelables commenceront vraiment à manquer
(mais bien avant la dernière goutte officielle de pétrole -pas fous, les types!-)
les 0,000017% donc n'auraient-ils pas intérêt à s'enfouir avec leurs lingots d'or et leurs semences, manipulées ou non, dans une arche chinoise, américaine ou russe, avec leurs fameux mini-réacteurs atomiques pour assurer la culture hydroponique, avec dans leur sang les milliards de nano-robots de la NASA, oui ceux qui promettent de maintenir les riches en bonne santé et de leur faire toucher du doigt l'immortalité de l'égo, laissant le reste de la population, affaiblie par l'immense famine extérieure, se faire attaquer par bactéries et virus, qu'ils auraient -les 0,000017%- peut-être même pris soin de confectionner en laboratoire, avec les vaccins correspondants- laissant les 99,99% s'entredévorer?

Comme des rats?

Un retour à nos ancêtres noctambules, proches de la souris, vivant dans des galeries souterraines pour échapper aux dinosaures.

En quelque sorte, un retour aux sources pour gros riches puants.

Un retour aux sources? Eh oui!

Et peut-être même pour de bon.

En effet, quelques années d'attente sous les LED luminescentes

-le temps c'est eux! Tic tac Tic Tac! Ils en font ce qu'ils veulent!-

et quelques festivités mondaines -en veux-tu en voilà- plus tard.

Les arches des milliardaires, précédés par leurs milices, silicatées et nucléarisées, s'ouvrent un jour sur une planète qui, enfin, souffle et se restaure, libérée du joug de toute prédation industrielle excessive.

Déjà certaines espèces font leur réapparition, alors qu'on les croyait disparues.

Costard-cravates et uniformes bien repassés, les 0,000017% s'attribuent mutuellement la légion d'honneur pour avoir sauvé la nature sauvage et évolutive de cette décidement trop belle planète vivante.

Les femmes applaudissent. Les Blacks aussi.

Craché, juré, c'est acquis! Une bonne fois pour toutes. Le feu brûle et, à l'avenir, on fera gaffe! On ne repassera pas deux fois par la case Je brûle tout et je visionne en boucle le résultat! Non mais on n'est pas des gros cons...

Ah bon!

Mais nous nageons bien sûr en pleine anticipation, voire au beau milieu de résidus de délires de science fiction soixante huitarde...

Ou alors?

Et s'il y avait du vrai dans ce scénario, ne serait-ce qu'un tout petit peu de vrai, et bien ne nous reste-t-il pas à tout mettre en oeuvre pour que cela ne se produise jamais?

Mais -SNP- gardons la partie où la Nature reprend ses droits et peut continuer sa besogne joyeuse en toute intelligence et conscience.

Elle est trop! Et capable de tout. Oui de tout.

Notamment de nous transformer en un autre Homme. Elle a bien changé le lémurien en singe et le singe... en quoi déjà?

Oui, la vie organique est capable de tout.

Il suffit d'en prendre soin et de respecter son côté... exubérant§

SNP! Gardons les clairières où vit en symbiose une Humanité solidaire sage, responsable et libre, dotée, si elle le souhaite, d'une technologie biologique heureuse bien plus évoluée qu'on ne le pense, mais d'une technologie en tout cas propre et respectueuse.

(...)

Carpe Diem à toutes et à tous, sans oublier l'Essentiel ni le minimum

Laisser faire signifie que nous ne valons rien et que nous méritons notre sort, purgeant on ne sait quelle peine!

Car -contrairement à ce qu'on nous fait croire!- TOUTES LES CLEFS SONT ENTRE NOS MAINS, dans chaque cellule de notre être.

Toutes les clefs! Même certaines clefs premières que les 0,000017% n'ont pas, mais bien sûr qu'ils convoitent...

Alors qui fait le poids?

Le boson de Higgs?

A noter : 30% de la fortune de 0,000017% suffiraient -à la louche!- pour régler, en quelques années, l'ensemble des problèmes existant dans le monde. La Terre pourrait ainsi devenir -redevenir?- un presque paradis pour tous.

Grâce au pognon! Paradoxal, non?

Alors -plutôt que d'attendre l'apocalypse inévitable, les bras croisés- pourquoi ne pas négocier dès aujourd'hui ce tournant de l'Histoire avec les 0,000017% eux-mêmes, d'homme à Homme, autour d'une table?

Ne s'en ressortiraient-ils pas blanchis et fiers?

Seraient-ils vraiment plus pauvres?

Bien sûr que non? Et ils le savent!

Bill Gates et 40 milliardaires envisagent de faire don de 50% de leur fortune

Lire l'article dans sa totalité

SOS-planete, le site géant!





Auteur : Mich pour Terre sacrée

Source : www.terresacree.org