Transfert accru de carbone du pergélisol vers l'océan Arctique et dégazage des tourbes de Sibérie - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 04/04/2014 à 19h48 par Fred.


TRANSFERT ACCRU DE CARBONE DU PERGÉLISOL VERS L'OCÉAN ARCTIQUE ET DÉGAZAGE DES TOURBES DE SIBÉRIE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Transfert accru de carbone du pergélisol vers l'océan Arctique et dégazage des tourbes de Sibérie

 

Titre initial :
Transfert accru de carbone du pergélisol vers l'océan Arctique et dégazage des tourbes de Sibérie en réponse au réchauffement planétaire

 

L'étude met en évidence une tendance à l'augmentation des flux de carbone et autres nutriments transportés en solution par les rivières boréales et sub-arctiques russes en direction de l'océan Arctique, traduisant, du moins pour partie, une mobilisation de l'horizon supérieur organique des sols, d'autant plus importante qu'elle serait le reflet du changement climatique en cours par le biais d'une dégradation du pergélisol, progressivement voué à disparaître.

En parallèle, intervient un processus non moins inquiétant de dégazage des zones humides thermokarstiques de Sibérie occidentale, ne pouvant a priori que renforcer l'effet de serre.

Dans le contexte actuel du réchauffement planétaire qui touche tout particulièrement la région arctique, la libération de carbone en provenance du pergélisol (susceptible de disparaître dans un avenir proche), sous forme de gaz carbonique et de méthane issus de la décomposition sous l'action de micro-organismes de la matière organique qu'il renferme, est en mesure de constituer une véritable bombe à retardement puisque ces gaz à effet de serre, a fortiori le méthane, pourraient fortement accélérer et amplifier le réchauffement (e.g. Schuur and Abbott, 2011 ; Schuur et al., 2013).

Les climatologues du GIEC considèrent le présent réchauffement comme étant principalement dû aux émissions anthropiques, en particulier de CO2, en constante augmentation depuis le début de l'ère industrielle.

(...)

 

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article publié par recherchespolaires.inist.fr et relayé par SOS-planete

 

Le langage politique est destiné à rendre vraisemblables les mensonges, respectables les meurtres et à donner l'apparence de la solidité à ce qui n'est que du vent. George Orwell

Des américains cloués au sol par Poutine, à la lettre de notre ONG à Ségolène Royal, en passant par la fin des Verts, la quête de bénévoles et beaucoup d'autres choses encore

Trop puissant moteur de recherche sur l'ensemble des 35.000 pages (BDD 1999-2014) : ENQUÊTER, RECHERCHER, GRANDIR...

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Source : recherchespolaires.inist.fr