Traité Transatlantique : mais pourquoi donc une telle précipitation et si peu d'infos transmises ? - WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 15/08/2016 à 22h07 par Exo007.


TRAITÉ TRANSATLANTIQUE : MAIS POURQUOI DONC UNE TELLE PRÉCIPITATION ET SI PEU D'INFOS TRANSMISES ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Google+  FaceBook  Twitter
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Traité Transatlantique : mais pourquoi donc une telle précipitation et si peu d'infos transmises ?

 

(...)

Pourquoi s'opposer aux traités de libre-échange, les CETA, TAFTA, TISA ?

 

(...)

On peut en effet se demander pourquoi, des 2 côtés de l'Atlantique on est si actif, si pressé sur le plan de la libéralisation du commerce planétaire et pourquoi on n'apporte pas le même zèle et la même urgence à la lutte contre le réchauffement de la planète, contre le chômage de masse ou la pauvreté. Si on a, pour ces traités, eu soin de chercher des instruments juridiques nouveaux : « coopération réglementaire » et « tribunal d'arbitrage privé » ... on n'a pas eu cette prévoyance lorsqu'il s'est agi de préoccupations environnementales et climatiques : aucun instrument juridique efficient n'a en effet été prévu !

 

 

Aujourd'hui nous sommes devant l'urgence avec le traité CETA, beaucoup moins médiatisé que son cadet, le TAFTA en cours de négociation. CETA a en effet déjà été signé par le Canada et la commission UE et va être soumis au Conseil (chefs des états européens) en juin pour ratification à l'automne. Le Gouvernement Français émet de sérieuses réserves sur le bien-fondé du TAFTA et curieusement un avis positif sur le CETA ! Or les mêmes dispositions se retrouvent dans les 2 traités. De plus la forte interconnexion des économies canadienne et étatsunienne (par le jeu de leurs filiales) peut laisser craindre que CETA ne soit une sorte de Cheval de Troie introduit dans la place. A cela s'ajoute un nouvel avatar ‘'non démocratique'' de la part de la Commission Européenne, qui voudrait passer en force en excluant de la ratification les parlements nationaux !

 

Ces traités sont dénoncés par bon nombre d'associations, dont la FONDATION NICOLAS HULOT et toutes celles qui se sont regroupées dans le COLLECTIF STOP TAFTA, dont le collectif Roosevelt. Pour comprendre les enjeux, nous vous proposons ici:

 

un texte du groupe des Verts au Parlement Européen, ‘12 raisons de s'opposer au CETA — une vidéo produite par le conseil des Canadiens sur les effets de l'Aléna, (traité USA, Canada, Mexique, en vigueur depuis 1994)

 

 

Vous pouvez ajouter votre voix à la pétition européenne pour défendre notre démocratie

 

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Une actualité du Collectif Roosevelt,
publiée par collectif-roosevelt.fr
et relayée par Demain l'Homme ex SOS-planete

 

Sur le même sujet :

TTIP: signer ou ne pas signer,
telle est la question

Stop Tafta 14: la démocratie
n'est pas à vendre !

 

Note de Jeantrib :

ceta = accord de libre-echange ue-canada
CETA aussi appelé AECG (Accord Economique et Commercial Global)
tafta = le traité transatlantique
tisa = accord sur le commerce des services

TTIP : Le partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (PTCI; TTIP en anglais), également connu sous le nom de traité de libre-échange transatlantique (TAFTA en anglais), est un accord commercial * en cours de négociation entre l'Union européenne et les États-Unis prévoyant la création en 2015 d'une zone de libre-échange transatlantique souvent appelée grand marché transatlantique. (extrait wikipédia)

* ( très secret )

 

 

 

 

La Vérité ? Mieux vaut en rire : Tour du monde en 5 minutes,
mort de rire dans un fauteuil ;o)

Immense victoire pour les associations :
les semences anciennes ne sont
plus interdites en France !

Cobayes humains et crème solaire : les vacances
sacrées, la plage, le test géant des nanoparticules

 

 

 


.


.


.

 

 

Chaque jour -pour 1€ par mois-
vous trouverez dans ce module privé,
le nectar récolté par les colibris,
lanceurs d'alerte
de Demain
l'Homme.
Mais vous découvrirez
aussi des rubriques spécialement
dédiées, étonnantes, souvent
vertigineuses, auxquelles la version
gratuite ne donne pas accès.

 

 

 

 





Auteur : Collectif Roosevelt; collectif-roosevelt.fr