Demain, les robots humanoïdes seraient emballés dans une peau vivante auto réparable et ultra douce

Toute vie repose sur la plante verte ! - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 25/01/2010 à 22h49 par Lo.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Toute vie repose sur la plante verte !

Info sélectionnée par Lo

sur Intelligence Verte

L'agriculture biologique, une réponse citoyenne pour préserver notre avenir !

par Philippe Desbrosses

Nous assistons actuellement à un basculement de la société de consommation dont les aspirations sont en rupture avec le modèle dominant de productions de masse. L'Agriculture est au coeur des enjeux écologiques.

Le droit pour tous à une alimentation saine, échappant aux manipulations des industries chimiques, est devenue une revendication inséparable de la lutte pour la protection de l'environnement, la justice sociale, la préservation de l'emploi et des terroirs, la renaissance des agricultures vivrières, les seules pratiques qui peuvent permettre aux populations pauvres de reconquérir leur souveraineté alimentaire et de vaincre la famine durablement. La production biologique doit être le fer de lance de ce combat.

L'urgence de la situation doit être de sensibiliser la société française à la nécessité d'un développement immédiat et a grande échelle de l'alimentation biologique, dans les cantines scolaires, les hôpitaux, les maisons de retraites... afin de re-localiser les productions agricoles pour une renaissance des économies rurales, des circuits courts et du lien social. L'ambition des mouvements d'agriculture biologique adhérents à OBJECTIF BIO est bien d'inscrire ces thèmes au coeur des prochaines campagnes électorales, opportunité démocratique pour promouvoir une agriculture durable, paysanne, solidaire, respectueuse de la santé et de l'environnement.

Les crises sanitaires à répétition ont sensibilisé l'opinion sur les dérives du modèle alimentaire industriel. Ainsi on a pris conscience de la relation étroite entre la santé et l'environnement. L'agriculture biologique, une réponse citoyenne pour préserver notre avenir !

L' Agriculture est une activité de base dans tous les pays du globe. Elle doit répondre au plus fondamental de tous les besoins : l'alimentation des populations, dans des conditions de sécurité et de salubrité optimum, définies par les coutumes et les exigences sanitaires. Parallèlement, elle a pour vocation d'assurer la préservation des ressources et des paysages dans des campagnes vivantes. De plus, l'Agriculture a une autre fonction essentielle à remplir, elle doit veiller au respect des cycles écologiques pour une production durable.

Ces recommandations figurent dans l'Agenda 21 adopté au sommet de Rio. Elles assignent à la communauté internationale des objectifs prioritaires pour une agriculture de restauration et de préservation de l'environnement, afin d'établir une société viable à long terme pour que nos enfants et les enfants de nos enfants puissent vivre aussi bien que nous.

La capacité des végétaux à transformer l'énergie solaire, donne à l'Agriculture une position unique parce qu'elle produit des ressources indispensables et notamment la majeure partie des matières premières renouvelables dont les denrées alimentaires, les bio-énergies, les matières premières industrielles (coton, huiles, laine, chanvre, carburants, alcools, pigments tinctoriels), les fibres végétales pour matériaux de construction, molécules diverses, etc ...

Les systèmes énergétiques de l'avenir devront s'adapter plus largement à ce que peuvent tolérer les êtres humains et la nature en ayant recours à des technologies non-polluantes, en rétablissant des cycles écologiques d'épuration et de restitution des déchets en matières fertilisantes, que seule peut valoriser une agriculture plus « organique » que minérale, plus « fermentaire » qu'industrielle, plus biologique que chimique....

.../...

Aujourd'hui, force est de constater que le système alimentaire moderne est dans une impasse majeure. Il détruit ses sols, saccage ses ressources, ruine la majorité de ses paysans, pour une nourriture de plus en plus appauvrie, avec des risques extravagants de maladies nouvelles à répétition. Le scénario catastrophe se raproche mais on ne remet pas en cause les conditions de production et d'élevage. Pourtant il existe des alternatives bénéfiques.

En anéantissant ainsi les économies rurales, le modèle alimentaire dominant condamne toutes perspectives de rétablissement d'emploi et d'intégration sociale dans des zones devenues durablement désertiques. Il faut au contraire inverser la tendance et donner priorité à un développement économique des zones rurales, axé sur les petites entreprises, les dynamiques créatives, la transformation à la ferme, la diversification, l'innovation, la qualité...

Toute la société est donc concernée par l'agriculture et les citoyens ont leur mot à dire sur les méthodes de productions dont l'impact au niveau des ressources : l'eau, les sols, la biodiversité est préoccupant.


Pour lire la suite de ce (long) article, cliquer sur "lien utile"

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Lo
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.