Thon rouge : nouvel échec... - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/11/2010 à 16h24 par Fred.


THON ROUGE : NOUVEL ÉCHEC...

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Thon rouge : nouvel échec...

Titre original : Thon rouge : nouvel échec diplomatique pour la France au CICTA

Les Etats pêcheurs de thon rouge réunis à Paris ont opté samedi pour une quasi-stabilité des quotas de pêche pour 2011, au désespoir des ONG écologistes qui réclamaient une réduction drastique, nécessaire selon eux pour sauvegarder l'espèce.

Après dix jours de tractations intenses à huis clos, les 48 Etats pêcheurs de la Commission internationale pour la Conservation des thonidés de l'Atlantique (CICTA), ont adopté une limite de la pêche au thon rouge en Méditerranée à 12.900 tonnes en 2011, contre 13.500 t en 2010.

Aucune mesure concernant la protection des zones de reproduction n'a été adoptée malgré de nouveaux éléments scientifiques allant dans ce sens et les prises de position de certains Etats et des ONG environnementales.

Malgré des éléments positifs sur le renforcement des contrôles, les problèmes concernant les transferts de poissons vivants n'ont pas été pris en compte et la pêche industrielle à la senne va perdurer bien que cette filière soit incontrôlable.

La réunion a "conduit le thon rouge dans le couloir de la mort", a estimé Greenpeace tandis que l'ONG Oceana y a vu "un échec massif" pour cette espèce.

Une fois de plus la Commission Internationale pour la Conservation des Thonidés de l'Atlantique (ICCAT) n'a pas rempli son rôle.

"Il est incroyable que cette instance continue à céder aux intérêts à court terme de certains sans se soucier réellement de la pérennité du stock ni de l'avenir de la pêche artisanale" s'indigne la présidente du WWF-France, Isabelle Autissier.

"L'ICCAT n'est en rien une instance démocratique. Alors que cette commission est en charge de la gestion d'une ressource commune, les décisions se prennent derrière des portes closes entre diplomates n'ayant pour objectifs que de préserver des intérêts nationaux" a déclaré Charles Braine, Responsable du programme pêche durable au WWF-France.

"Quel sort funeste réserve-t-on au thon rouge en cette année internationale de la biodiversité ?" interroge Serge Orru, Directeur général du WWF-France. (...)

Fait rare, c'est même une première, le Japon, qui absorbe 80% des thons rouges pêchés en Méditerranée, avait, lui aussi, réclamé des contrôles plus sévères pour enrayer la pêche illégale et le marché noir de cette espèce dont la chair raffinée est très recherché pour les sushis et sashimis.

(...)

Pour lire la totalité de cet article, cliquer sur "Source"

 
Devenez lanceur d'alertes
 
 
SOS-planete, le site géant! ... Etat de santé réel de la planète






Auteur : David Naulin

Source : www.cdurable.info