Thon rouge : Greenpeace accuse Leclerc de mensonge - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 20/02/2010 à 20h32 par Tanka.


THON ROUGE : GREENPEACE ACCUSE LECLERC DE MENSONGE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
Thon rouge : Greenpeace accuse Leclerc de mensonge

Greenpeace accuse Leclerc de "flagrant délit de manipulation publicitaire" dans un communiqué paru vendredi 19 février. L'association environnementale reproche à l'enseigne de prétendre ne se fournir en thon rouge qu'auprès de la pêche artisanale alors qu'en réalité, elle s'approvisionne également auprès de bateaux industriels de pêche.

Selon Greenpeace, l'enseigne a décidé "de ne proposer que du thon rouge provenant exclusivement de la pêche artisanale" en précisant, en note de bas de page, marquée par un astérisque et écrite en tout petit : "excepté les 28 senneurs listés en annexe 1 de l'arrêté du 28 janvier 2010".

Pour l'association, Leclerc se sert de la publicité pour "verdir" son image alors que les faits, il n'en est rien. L'ONG rappelle que "la flotte française comptait en 2009 effectivement 28 thoniers senneurs, bateaux industriels de pêche qui sont précisément les principaux prédateurs du thon rouge de Méditerranée".

Greenpeace reproche également d'axer sa communication autour d'une liste "rouge" et "orange" de poissons menacés de disparition, sans jamais s'engager à les retirer des rayons. "Sur la liste rouge, présentée comme celle qui rassemble les espèces les plus fragiles, l'engagement de l'enseigne se limite en 3 points : ne pas faire la promotion de ces espèces, respecter les contraintes légales concernant les tailles et les quotas, envisager des espèces de substitution", souligne l'association.

"Sans contrainte de temps, sans indication sur les espèces de substitution, Leclerc se vante en réalité d'être un acteur remarquablement responsable car il se contente de respecter les lois en vigueur", conclut l'ONG qui rappelle également que Leclerc s'est engagé à retirer des rayons le siki, une espèce qui ne peut plus pêchée.

Source : metrofrance.com

Information recueillie par Tanka

Pour en savoir plus sur la situation planétaire