Vaccin impossible : La covid mute et se recombine. Au Danemark, des visons ont déjà infecté l'Homme!

Théorie des systèmes et soutenabilité écologique - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 21/02/2012 à 00h56 par Kannie.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Théorie des systèmes et soutenabilité écologique

 

La systémique, où comment répondre aux problématiques complexes de notre temps

" Halte à la croissance ", 40 ans déjà

Dans quelques jours, le groupe de réflexion Le Club de Rome va célébrer les 40 ans de la publication du rapport très controversé « The Limits To Growth » ( « Halte à la Croissance! » en français).

Rédigé en 1972 par un groupe de scientifiques du Massachusets Institute of Technology, l'ouvrage fait date, remettant en cause de façon radicale le rapport que l'homme entretient avec la biosphère.

Des projections à long terme sont réalisées en utilisant un modèle développé au sein du Massachusets Institute of Technology, pour cinq variables essentielles : variation de la population mondiale, évolution de l'industrialisation, de la pollution, de la production de nourriture et rythme d'épuisement des ressources naturelles.

Ce rapport suscite alors de nombreuses controverses, puisqu'il met en avant l'idée qu'une croissance économique et démographique qui suivrait le même paradigme productiviste en vigueur à l'époque entraînerait les sociétés humaines vers un effondrement général, et ce dès la moitié du XXIème siècle.

Comment ce groupe de chercheurs en est il arrivé à ces conclusions, à contre-courant de la littérature académique de l'époque ?

Les éléments de réponse doivent être cherché du coté du MIT, et plus précisément des travaux menés par Jay Forrester à cette époque.

Ce scientifique américain a exploré dans la période suivant la seconde guerre mondiale la théorie des systèmes (ou systémique), en s'intéressant au management des organisations : il crée des modèles dynamiques capables de prévoir les conséquences de différentes décisions sur l'ensemble d'une organisation et donc d'aider les managers dans leur prise de décision. C'est la naissance de la « dynamique des systèmes ».

Il s'orientera au fil des années vers l'étude de systèmes de plus en plus complexes, jusqu'à étudier le « système-monde », en prenant en considération à la fois les sphères économiques, démographiques et environnementales dans ses modèles.

C'est sous l'influence de Forrester que sera rédigé « Halte à la croissance ! », première tentative d'utiliser la théorie des systèmes pour prédire le futur de l'Humanité et de son environnement.

Penser systémiquement

Mais que signifie adopter une approche systémique ? Il convient de préciser ce que l'on entend par système : pour reprendre la définition de Donella Meadows, l'une des scientifiques à l'origine de « Halte à la Croissance ! », un système est « un ensemble d'éléments organisé de manière cohérente et ayant un but ». Ainsi, notre monde est composé d'une multitude de systèmes, eux-mêmes faisant partie de systèmes plus vastes. L'appareil digestif constitue un système, intégré au sein du système « corps humain ».

 


 

La systémique se base sur un postulat fondamental : pour faire face à des problèmes de plus en plus complexes, l'approche analytique, qui consiste à diviser chacune des difficultés en autant de parcelles suffisamment petite pour qu'elles puissent être prise à part et élucidées, se révèle insuffisante. Il y est impossible d'atteindre la compréhension de l'ensemble comme un tout par l'étude exclusive des parties.

A titre explicatif, il semble intéressant de revenir sur une des premières études menées par Forrester sur un système «social» : les dynamiques autour du développement urbain. Il souhaitait notamment comprendre quel type de politique publique était à même de régénérer une zone urbaine.

Un modèle a ainsi été réalisé, en prenant en compte les interactions entre le développement de l'industrie, la construction de logements neufs et les migrations inter-urbaines, qui révéla que la plupart des politiques publiques en vigueur à l'époque (notamment la construction de nouveaux logements sociaux) n'auraient pas les effets escomptés.

Les conclusions tirées d'une étude réalisée selon une approche systémique sont en effet souvent contre-intuitives, mettant à l'épreuve notre manière traditionnelle de résoudre analytiquement un problème.

La permaculture, application concrète de la pensée systémique

Après avoir été appliquée à l'origine à l'électronique et au management des organisations, la systémique a envahi de nombreux champs d'étude : psychologie, physique, urbanisme... Elle constitue le fondement théorique d'une des approches les plus intéressantes en terme d'agriculture alternative: la permaculture.

Développée par les australiens Bill Mollison et David Holmgren dans les années 1970, la permaculture (de « permanent agriculture ») constitue une approche de l'agriculture qui vise à observer et répliquer les fonctionnements auto-régulateurs observés dans la nature au sein des systèmes agricoles.

Chaque parcelle agricole est pensée de telle manière à ce que les interactions entre les espèces naturelles choisies se révèlent mutuellement positives. L'objectif final est de créer un système qui s'auto-régule sans qu'il soit nécessaire d'apporter des éléments extérieurs.

Outre le fait que la permaculture constitue une approche de l'agriculture particulièrement respectueuse de l'environnement, elle permet d'appréhender la systémique de manière très concrète ; elle peut donc se révéler intéressante si l'on veut s'inscrire dans une démarche écologiquement soutenable. Pas étonnant dés lors que le concept de "ville en transition" ait été développé lors d'un exercice réalisé par des étudiants en permaculture.

 

Un article de kiagi.org

 


Lance-toi ! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage !

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 


Merci de PARTAGER les meilleurs posts partout où vous le pouvez, réseaux sociaux et autres.

 

Auteur : kiagi

Source : www.kiagi.org

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Kannie
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.