Thaïlande : des chars jetés à la mer pour protéger les poissons - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/09/2010 à 20h38 par Michel.


THAÏLANDE : DES CHARS JETÉS À LA MER POUR PROTÉGER LES POISSONS

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Thaïlande : des chars jetés à la mer pour protéger les poissons

Les carcasses de 25 chars d'assaut de l'armée thaïlandaise ont été immergées lundi dans le golfe de Thaïlande. Leur mission : sauvegarder l'écosystème.

Ces vieux chars T69-2, achetés à moitié prix à la Chine en 1987, devraient servir de récifs artificiels pour les poissons du golfe.

La pêche est une activité importante dans le golfe de Thaïlande. Mais selon le site Telegraph.co.uk, depuis quelques années, le cycle de reproduction des espèces est menacé par la surpêche.

Immiter un récil de corail pour accueillir les poissons

Initié par la reine Sirikit, ce programme de préservation de la biodiversité est-il un acte insolite ? Réponse de Yvon Morizur, de l'Ifremer (Institut français de recherche sur l'exploitation de la mer) :

« En France, jusque dans les années 90, nous immergions des épaves de bateau pour servir de refuge aux poissons. Les différentes espèces sont attirées par l'enceinte qui leur sert d'abri. »

L'idée : créer un environnement semblable à celui d'un récif de corail avec des espèces qui recouvrent les parois. Aujourd'hui, en France, la tendance est davantage à la construction de structures en béton avec des alvéoles. Un programme est mené à l'île de la Réunion depuis 2007.

Le biologiste de l'Ifremer ajoute toutefois :

« Après, dans le cas de gros tas de ferraille, il peut y avoir des risques de pollution. Certaines pièces se détachent et s'échouent sur les plages. »

L'organisation Greenpeace déplore que de nombreux bateaux immergés contiennent encore des substances nocives au milieu marin.

Ce n'est pas le premier char à terminer dans l'eau. En Jordanie, déjà, un tank avait été immergé dans la baie d'Aqaba, davantage pour attirer les touristes adeptes de plongée que pour préserver l'environnement. En 2006, un porte-avion de la marine américaine avait été destiné à une ultime bataille au fin fond du golfe du Mexique.

Photo : des chars de l'armée thaïlandaise jetés dans le golfe de Thaïlande, le 9 août 2010 (Surapan Boonthanom/Reuters)

SOS-planete





Auteur : Caroline Venaille | Rue89 | Surapan Boonthanom/Reuters

Source : www.rue89.com