Saez chante "Tous les gamins du monde" - Vidéo clip musical

Testament oral d'un Ancien à ses enfants et petits-enfants - Demain l'Homme

Accueil

Cette actualité a été publiée le 21/10/2020 à 09h51 par colibrix.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager par mail
Testament oral d'un Ancien à ses enfants et petits-enfants

 

A tous les enfants de la Terre, à tous ceux qui ont soif,
ces mots qui désaltèrent...

Que ces mots se propagent,
que la pluie tombe enfin et dissolve les maux !

 

"La vérité ? Saignante ou à point ?

- JOYEUSE !!!"

 

Rejoins le Cercle des Anciens !

 

Pour lire le TEXTE INTEGRAL au format Web, illustré par 88 photos, merci de cliquer directement ICI

Capturez ICI Le testament oral d'un Ancien -25 pages A4- au format PDF pour l'imprimer -sur papier recyclé- et le lire à tête reposée

 

Vos commentaires sont les bienvenus...

 

INTRODUCTION

 

Lorsque nous entrâmes dans la chambre d'hôpital, Grand-père était entouré d'infirmières et des tuyaux le reliaient à une drôle de machine.

Grand-père ne paraissait pas en forme. C'est le moins que l'on puisse dire. Son visage était blafard et creusé de rides profondes que nous n'avions jamais remarquées auparavant.

Il était si maigre que nous n'aurions jamais pensé qu'un homme puisse le devenir à ce point. Nous avions pourtant déjà vu sur le Web quelques images des camps de concentration d'Hitler.

Ce tableau d'un autre Grand-père que le nôtre était affligeant et nous éprouvait terriblement. Il n'était plus le Papy qui nous prenait dans ses branches et nous faisait rire. Ce n'était qu'un tas d'os emballé dans de la peau terne.

 

 

Les infirmières se retirèrent après l'avoir bordé et lui avoir soufflé quelques mots à l'oreille.

Il ouvrit les yeux avec peine, nous vit, alignés tous les cinq devant notre mère et notre père, ses filles et ses fils. Il sourit. C'était enfin Grand-père !

"Vous êtes venus, mes lapins, dit-il, c'est vraiment gentil."

Nous, tous en choeur : "Bonjour Papy !!!"

Nous l'aimions !

 

 

Ses yeux devinrent luisants, comme si des larmes étaient en train de se former sans jamais ruisseler sur ses joues creuses.

Il s'éclaircit la voix et prononça ces mots :

"Mes petits-enfants, mes enfants, il est pour moi l'heure de vous quitter. Là où je vais, vous irez tous un jour et nul ne sait vraiment où ça se trouve, ni même si ça se trouve.

Ce que je sais, c'est que je vais rejoindre les Anciens."

Nous étions effarouchés. Pourtant grand-père s'amusait souvent à nous faire peur entre deux rigolades. Mais cette fois il s'agissait d'une tout autre histoire.

 

 

Il reprit : "N'ayez pas peur ! Je suis encore parmi vous et cela me réjouit. Mais, avant de partir pour le pays irréel, qui ne se situe donc nulle part, il faut que je vous livre un dernier message, un secret qui nous a été caché. Et ce message, vous aurez à le transmettre, si tel est votre choix, à toutes les petites filles, à tous les petits garçons qui viendront derrière vous sur cette Terre.

En fait, ce message est simple. Vous le connaissez. Il est en effet gravé au fin fond de nous tous. Dans notre coeur. Mais il y a tant et tant de pensées à l'intérieur que nous peinons toute notre vie à les découvrir et à les décrypter.

Mes enfants, je suis heureux de partir. Je m'en vais, soulagé, avec l'impression d'avoir vécu pleinement cette vie, très reconnaissant de l'avoir reçue.

Je l'ai emplie de mes découvertes, de mes expériences. J'ai, ici-bas, presque toujours accompli ma tâche avec passion, telle l'abeille, aux côtés de ses vielles amies de la ruche. Mais je sais que cette mission est loin d'être achevée, pour peu qu'elle le soit un jour. D'autres doivent la poursuivre.

Cela est non seulement nécessaire, mais c'est une question de Vie et de survie !"

 

 

Voici ce message, résumé brièvement en deux phrases :

"Mes petits, même si vous vous sentez harcelés de toutes parts, même s'il vous semble que la tâche est immense et qu'aucun d'entre nous n'est capable de se charger à ce point de toute la misère du monde, même si vous constatez la surdité ambiante devenue reine, vous avez tout de même un rôle crucial, si minuscule soit-il.

Surtout ne jamais baisser les bras !"

(...)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

 

© Ce testament fait l'objet d'un copyright strict.

Contact mail : vivant12)at(free.fr

 


Recommandez ce site à vos amis

 

ETRE SOI : JET D'UN HUMAIN QUI CROIT EN L'HOMME, MALGRÉ L'ASSERVISSEMENT AMBIANT

 

NOUS LES ESCLAVES MODERNES ! CHANTONS AU NEZ DES VIEUX COLONS !

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de  

SOS-planete, site édité par terresacree.org (association à but non lucratif) qui, en 2013, compte seulement 35 membres. Si vous pensez que nos efforts en valent la peine, merci donc d'adhérer ou de renouveler votre adhésion. Si quelques-uns nous aident, le véhicule continuera à avancer, sinon il s'arrêtera en chemin ! Logique, non ?

 

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

      

 

Auteur : Les petits-enfants de Grand-père

Source : www.terresacree.org

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter colibrix
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Lire tous les commentaires (7) - Laisser un commentaire sur cette actualité

Commentaire laissé par Nadège le 05/05/2013 à 07h28

Puissant !!!

Commentaire laissé par Mich le 05/05/2013 à 01h54

Eh Jacques ! Eh l'Ancien, tu as oublié les hypermarchés ;o)

Bienvenue dans le Cercle...

Commentaire laissé par jacques le 05/05/2013 à 00h07

Ce texte, émouvant hommage à la Terre et aux Anciens qui n'ont "jamais baissé les bras" pour améliorer les conditions de vie de leurs enfants, est un formidable plaidoyer pour la Vie !

Nous sommes probablement à une transition d'un monde qui change. D'un côté la vision scientiste et avilissante de certains esprits étroits, de l'autre la ré-humanisation de notre civilisation qui aspire à l'intelligence empathique.

Nous ne baisserons certainement pas les bras même si les nouvelles sont souvent déprimantes. Nous pensons même que c'est un bien qu'elles soient portées au grand jour et il est de notre devoir de les nommer.

Ce texte, et bravo pour les choix des photos, devrait être lu dans les écoles, les maternités, les églises, les mosquées et synagogues, les mairies, les préfectures, l'ENA.

Que chacun l'offre à ses enfants et petits enfants.

Commentaire laissé par Théo le 04/05/2013 à 22h14

salut Mich

Je viens de lire ton texte. Avec des images et une mise en page ça rend beaucoup mieux

Bravo!!

A++

Commentaire laissé par Nadine le 04/05/2013 à 22h11

Puissant témoignage !

Je suis sous le choc,
voire carrément électrocutée...

Nadine

Commentaire laissé par Eve le 04/05/2013 à 18h13

Superbe Mich j'en pleure !!!

et je comprends maintenant "qrand-père ne nous prenait plus dans ses branches " hihihi !!

oui les branches de l'ascendance mais aussi les branches de la descendance , qui montent qui descendent sans fin..........

et les branches protectrices de l'Amour de l'Homme à sa progéniture infinie....

l'illustration du grand-père "branchu" porte plusieurs symboles, à chacun de les découvrir selon ses pensées et sa culture personnelle

bisous bisous enfant de l'Homme
eve

Commentaire laissé par Rikiai le 04/05/2013 à 13h04

Merci

C'est excessivement beau et émouvant

Bons voyages dans vos rêves