Tempête à l'INRA autour d'un rapport sur l'agriculture biologique - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 21/02/2014 à 17h17 par Exo007.


TEMPÊTE À L'INRA AUTOUR D'UN RAPPORT SUR L'AGRICULTURE BIOLOGIQUE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
Tempête à l'INRA autour d'un rapport sur l'agriculture biologique

 

Plus de cent chercheurs en agronomie ont envoyé une lettre à la direction de l'Institut national de la recherche agronomique (INRA). Dans cette lettre, révélée par Reporterre, les chercheurs vilipendent le parti pris non scientifique d'une étude critiquant l'agriculture biologique.

(...)

Ils sont agronomes, géographes, économistes, sociologues, généticiens ou encore chercheurs en cancérologie. Ils travaillent dans des écoles d'agronomie, des universités ou des instituts reconnus de la recherche française, tels que le CNRS (Centre national de la recherche scientifique), l'INRA (Institut national de la recherche agronomique) et l'INSERM (Institut national de la santé et de la recherche médicale).

Ce matin, ils sont cent seize chercheurs à avoir signé en leur nom propre une longue lettre adressée au PDG de l'INRA. Reporterre a pu se la procurer : Une copie a même été adressée au ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll.

- Lettre à télécharger

(...)

Le rapport de l'INRA propose d'autoriser les pesticides chimiques dans l'agriculture bio

 

 

La deuxième partie du rapport s'appuie sur des données originales, afin d'analyser la "productivité et la rentabilité" de l'agriculture bio en France. Pour analyser ses rendements, il s'appuie sur une base de données où certaines exploitations bio sont classées comme utilisant des herbicides, pourtant interdits dans le cahier des charges... "Cette interdiction des herbicides n'est visiblement pas connue des auteurs du chapitre", s'inquiète le courrier adressé à l'INRA. Une fois exploitées, ces données visiblement erronées permettent à l'étude de conclure que le rendement en agriculture biologique augmente quand on applique des herbicides.

(...)

 

Pour lire la totalité, cliquer ICI

 

Un article de Marie Astier, publié par reporterre.net et relayé par SOS-planete

 

La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce à la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l'amour de leur servitude Aldous Huxley

 

Deux nouveaux modules d'actualité : Les JO de Poutine - Méditerranée et gaz sarin

 

 

L'Actualité vraie sur votre mobile du site étrange qui dérange même les anges !

 





Auteur : MARIE ASTIER

Source : www.reporterre.net